Carmila éclaire sur le marketing d’influence

Temps de lecture : 2 minutes

@clesdudigitalLa foncière Carmila organise un nouveau « Smart Shopping » sur le thème de l’influence.

Ce rendez-vous aura lieu le vendredi 13 mars au Camondo, un restaurant installé dans l’enceinte du musée éponyme, attenant aux jardins du parc Monceau. Il s’adresse aux responsables marketing d’entreprises du commerce et aux agences. Le marketing d’influence qui consiste à utiliser la notoriété d’ambassadeurs du web pour influencer des acheteurs potentiels est considéré comme un levier efficace pour les ventes. En quelques années, cette stratégie s’est professionnalisée et a vu naitre de nouvelles terminologies, souvent des anglicismes, comme le terme « unboxing » désignant initialement un type de vidéos publiées sur la Toile dans lesquelles des personnes se filment en train de déballer les produits qu’elles viennent d’acheter, le « takeover », une technique d’e-marketing qui consiste à confier l’animation d’un compte Instagram à un influenceur ou encore le « buzz kit » qui est un colis envoyé à des fins promotionnelles à l’influenceur à l’occasion d’un lancement de produit ou d’une campagne de communication.

Cette matinée apportera un éclairage sur ces techniques, sur leur efficacité, sur les différences entre le macro-influenceur qui dispose d’une communauté d’au moins plus de 100 000 followers, le micro-influenceur qui cumule moins de 50 000 abonnés et possède donc une visibilité moins importante mais apporte des taux d’engagement généralement plus élevés, ou encore le nano-influenceur (ou adviser) qui est en quelque sorte le monsieur ou madame « tout-le-monde » de l’influence marketing, qui commente, partage ou recommande des produits.

Elle fera intervenir Dorian Ciavarella, président de Hivency, une plateforme spécialisée dans la micro-influence et dans la gestion d’avis consommateurs, Mathilde Di Giovanni, responsable de la communication digitale de Colombus Café & Co, l’influenceuse Natacha Birds qui se définit sur son blog comme une « raconteuse de petites histoires en images », la micro-influenceuse Pauline dont le « blog des filles » compte une communauté réduite mais engagée de  2700 followers et qui est très active pour booster la notoriété et le trafic de Mondevillage, un centre commercial de Carmila situé près de Caen, qu’elle suit depuis un an. Enfin Marion Guicheteau, responsable de l‘identité et du contenu de Carmila, racontera également comment la foncière accompagne les enseignes dans cette démarche. Très active sur ce sujet, Carmila organise régulièrement des casting pour recruter, parmi ses clientes, des ambassadrices qui testent régulièrement les produits et services et partagent leurs retours d’expérience sur les réseaux sociaux.

Inscription : http://carmila-rdv-smart-shopping.com

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.

Soutenez la presse, abonnez-vous !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


17 − 1 =