One to One Retail E-commerce se place sous le signe d’un e-commerce créatif et exigeant

Temps de lecture : 4 minutes

@clesdudigitalOne to One Retail E-commerce peaufine sa 13ème édition qui se déroulera du 12 au 14 mars à Monaco.

L’événement qui réunit plus de 2000 participants mettra cette année l’accent «sur la capacité d’adaptation et d’innovation du secteur dans un contexte de permacrises, avec le thème : Sous pression, un e-commerce créatif et exigeant». Ce fil rouge lié au contexte économique a l’ambition de «permettre aux décideurs de sortir de leur zone de confort», comme l’explique Sonia Mamin, directrice des Salons One To One Retail E-commerce Monaco et Digital Marketing Biarritz. «Nous voyons de nouveaux usages arriver, de nouvelles solutions qui font avancer rapidement le business malgré les contraintes externes. Il s’agit d’avoir les bons outils pour pouvoir avancer et espérer un future meilleur». Le e-commerce doit ainsi prioriser ses actions, optimiser ses budgets tout en gérant des ressources sous tension… «un véritable exercice d’équilibriste».

Parmi les nouveautés de cette année, le Village Startups s’agrandit. Il abritera vingt jeunes pousses au lieu de douze, qui pourront présenter les innovations aux décideurs. Suite à l’appel à candidatures lancé en octobre dernier,  ces jeunes pousses viennent d’être sélectionnées par le comité éditorial dans cinq catégories. Celle de l’ «Acquisition & Advertising» a retenu Getinside, Pimster, Sline, Squadded, Trajaan et Trygr. La catégorie «Data Management/Analysis /Privacy /IA» réunira Fruggr, LiveCrew,  Meelo, Newtone, Screeb, Thank-You Analytics. Dans la catégorie «E-commerce Platforms», les visiteurs pourront découvrir Kamino Retail et Usave. Baback, Elyn, MobiusSpack, Pickme, et Welco  représenteront la catégorie «Logistics & Supply Chain» et KillBills celle des «Payment & Financial Services».

Fort de son succès l’an dernier, le salon réitère par ailleurs son «Before» la veille de l’ouverture officielle pour rassembler une centaine de dirigeants e-commerce qui pourront échanger entre eux sur leurs enjeux. « Cet événement qui précède la 13ème édition de One to One Retail E-commerce, offre aux participants l’opportunité inédite de réfléchir et débattre sur des sujets de société à enjeux business fort » .

Au programme : une conférence d’ouverture sur le thème « Financer la croissance, un casse-tête français » , avec les interventions  de Matthieu Stefani, président Cosavostra, de Jessica Ifker Delpirou, operating partner, board member, senior advisor de Serena, et de Marc Ménasé, « sérial entrepreneur ».  Elle sera suivi de trois commissions dont l’une sur « le pouvoir d’achat au cœur des relations entre fournisseurs et retailers, comment rester constructif ? », avec Paul Lê, co-fondateur de La Belle Vie, Véronique Torner, présidente de Numeum et Cyril Artur du Plessis, fondateur de Les Digital Doers, et la seconde sur l’IA et « comment va t-elle véritablement changer nos structures ? », animée par Matthieu Stefani, et Marjolaine Grondin, CEO et cofondatrice de Jam, Alexandre Meerson, directeur digital, data, IT / systèmes d’information Europe et Moyen Orient de Sephora.  La troisième commission portera sur cette question « Et si l’impact de la révolution écologique sur les organisations générait des opportunités business ? »  et sera animée par Mélanie Benard Crozat, fondatrice Impact Magazine, Arthur Auboeuf, cofondateur Team for Planet et Lucie Basch, cofondatrice Too Good To Go.

Retail media, cookieless, e-commerce responsable et IA générative seront les quatre grands sujets qui rythmeront ensuite l’événement toujours soutenu par un comité de professionnels. Ce comité garant de la ligne éditoriale accueille cette année deux nouveaux membres aux côtés des seize autres personnalités, dont Lisa Nakam, directrice générale de Jonak et Edouard Caraco, cofondateur de The Bradery.

Le mardi 12 mars, la plénière d’ouverture, animée par Marc Lolivier, délégué général  de la Fevad, analysera comme les   dirigeants du e-commerce français abordent 2024 avec les dernières tendances du baromètre de la fédération . Elle sera suivie d’une table ronde sur le thème « Sous pression, un e-commerce créatif et exigeant ! », composée d’experts du secteur retail e-commerce dont Thomas Métivier, CEO Cdiscount et Enrique Martinez, président Fnac Darty. La première conférence One to One se penchera sur IA générative. « Où s’est-elle vraiment fait une place dans nos usages  ? Quelles sont les idées reçues à déconstruire ? Et à quoi s’attendre dans les prochains mois ? » Le lendemain il sera question de croissance, et d’innovation avec Stéphanie Hospital (One Ragtime), puis de répondre à cette question : « la marque sauvera-t-elle le retail ? » avec Sabrina Herlory (Aroma Zone).  Une table ronde consacrée à la transition énergétique et au coût qu’elle représente fera intervenir Amandine de Souza, directrice générale Leboncoin et Philippe Berlan, CEO La Redoute.  « Quelles sont les bonnes pratiques pour tenir le rythme imposé par les réglementations ? Comment faire entrer le rond écologique dans le carré du P&L ? » Julien Sylvain, CEO-fondateur Tediber et Aude Viaud, co-fondatrice de Smala parleront ensuite de relocalisation, filières courtes, réindustrialisation des territoires, seconde-main. Si la notion de souveraineté entre au cœur de toutes les discussions pour des raisons économiques, de sécurité et de sobriété énergétique, comment concrètement les enseignes et les marques peuvent-elles aborder ce virage  ?

En plus des plénières, des keynotes, workshops avec pour plus de 90% d’entre eux des retours d’expériences clients, sont programmés durant ces trois journées. Quelques 180 sociétés partenaires sont attendues dont 35% de nouveaux venus comme Visa et Mastercard. Plus de 8 000 rendez-vous en « one to one » seront organisés.

Pour s’inscrire : https://www.one-to-one-monaco.com

Je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, JE M’INSCRIS A LA NEWSLETTER

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.
Je peux commander le PDF de cet article

Je soutiens la presse, JE M’ABONNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*