ReachFive veut faciliter les achats sur les chatbots

ReachFive passe à l'authentification sur chatbot @clesdudigital
Jeremy Dallois

ReachFive passe à l’authentification sur chatbot. Pour ce spécialiste du Customer Identity and Access Management (CIAM), l’objectif est de simplifier la liaison entre les applications de messageries et les sites e-commerce. Les internautes qui s’authentifient au préalable sur un site e-commerce et enregistrent leur carte bleue peuvent acheter directement des produits, sans quitter la messagerie. La solution évite ainsi les ruptures dans les parcours clients.  ReachFive gère l’intégration technologique avec les plateformes de commerce conversationnel,  vocales ou chat de types Facebook Messenger, Google Home, Amazon Alexa et autres assistants.

« En facilitant la connexion entre les messageries instantanées et les sites e-commerce, ReachFive propose aux e-commerçants de répondre au mieux aux exigences de consommateurs, qui souhaitent réaliser leurs achats récurrents de la façon la plus simple possible. Les chatbots sont considérés aujourd’hui comme une nouvelle opportunité de ventes en ligne. Avec notre nouvelle solution, nous aidons les e-commerçants à déployer rapidement des solutions  de commerce conversationnel. Ainsi, nous continuons à innover pour améliorer l’expérience des utilisateurs et fluidifier leurs parcours d’achat mais aussi pour optimiser le taux de conversion de nos clients»,

explique Jérémy Dallois, CEO de ReachFive. L’entreprise qui propose une solution SaaS permettant aux entreprises d’identifier et de reconnaître leurs clients sur tous les points de contact est utilisée aujourd’hui par une quarantaine d’enseignes dont Boulanger, Etam, Undiz, Groupe HappyChic, Ouest-France, Lacoste, SFR, Engie.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


onze − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.