Bureau Vallée accélère sur tous les fronts

Bureau Vallée entreprend la refonte du site Web @clesdudigitalSpécialiste de la papeterie et des fournitures de bureau, Bureau Vallée entreprend la refonte du site Web parmi d’autres chantiers.

Nouvelle plate-forme e-commerce et nouvel ERP,  nouveau modèle de supply chain, mise en place d’une base de données clients unifiée, intensification de la stratégie de communication en télévision et sur les réseaux sociaux : l’enseigne Bureau Vallée est sur tous les fronts. La PME familiale fondée par Bruno Peyroles qui a ouvert en 1990 le premier concept de « superstore » de papeterie et de fournitures de bureau de grandes marques, se donne de nouveaux moyens pour accélérer. Cet été, elle a ouvert un premier point de vente en Italie qui vient enrichir son réseau de 300 magasins, majoritairement franchisés, en France, en Belgique, au Maroc et en Tunisie. En septembre elle inaugurera son troisième « superstore » francilien de près de 500 m2 à Lagny-sur-Marne. Positionnée sur le créneau du discount, avec de grandes et moyennes surfaces, et un nouveau format « city » adapté aux centres villes, tous conçus sur le modèle du « cash and carry » où le client paie et repart avec sa marchandise, l’enseigne s’adresse à la fois aux professionnels comme aux particuliers. Ces derniers représentent 60% de sa clientèle mais ce sont les professionnels qui pèsent les plus gros volumes d’affaires grâce à des paniers d’achats plus élevés. L’enseigne a enregistré un chiffre d’affaires de près de 375 millions d’euros en 2017, en croissance de 12% par rapport à l’année précédente.

Bureau Vallée entreprend la refonte du site Web @clesdudigitalDès 2012, Bureau Vallée a développé un service click and collect intitulé « BV Drive » qui permet de commander des fournitures en ligne, depuis un PC, un smartphone ou une tablette, et de récupérer les articles deux heures plus tard en magasin. Le client est associé à un point de vente qu’il choisit lui-même et qui lui prépare sa commande. Il ne lui reste qu’à s’y rendre pour la retirer.  Pour s’adapter aux exigences et contraintes d’un réseau franchisé, l’entreprise a déployé la solution de paiement Ingenico sur un modèle multi comptes, l’interfaçant directement avec la banque de chaque commerçant.

« Ainsi, le franchisé garde la main sur l’ensemble des opérations liées à son magasin, que ce soit pour l’encaissement ou le remboursement des commandes en ligne. En outre, le règlement en ligne des commandes click and collect est également une garantie pour le commerçant qui n’a plus à supporter le coût lié à des commandes non retirées. Côté client, le paiement en ligne lui permet d’éviter toute queue en magasin, et de passer commande par exemple avant les vacances et récupérer l’intégralité de sa liste scolaire à la date souhaitée »,

précise-t-on chez Ingenico. Pour mieux répondre aux attentes des clients, notamment en période de rentrée scolaire, qui représente plus de 40 % du chiffre d’affaires (de la mi-juin à mi-septembre) avec un panier moyen trois fois plus élevé en ligne qu’en magasin, Bureau Vallée envisage également d’intégrer l’option de paiement en un clic. Face aux nouveaux comportements d’achat des consommateurs qui sont de plus en plus nombreux à effectuer leurs achats de fournitures scolaires en ligne, (26,6% des consommateurs concernés par ces achats ont l’intention de les effectuer tout ou en partie en ligne selon une récente étude d’Opinea réalisée pour Ingenico), il était important de « pouvoir leur proposer une expérience de paiement simple et plus fluide » précise l’enseigne.

Bureau Vallée entreprend la refonte du site Web @clesdudigital
Nicolas Guilbert

En 2016, pour équiper une partie de son réseau et accélérer son développement en France et à l’international, Bureau Vallée a également choisi le système de caisse de Comarch Retail en mode Saas et la solution de business intelligence Comarch BI. Un backoffice dédié assure notamment le réapprovisionnement automatique et la gestion des commandes fournisseurs via un EDI.  D’autres projets sont en cours de développement.

« Après le click and collect, nous nous lançons dans la livraison. C’est un grand chantier qui concerne tout le monde chez Bureau Vallée »,

explique Nicolas Guilbert, product owner et responsable e-commerce. Pour supporter cette nouvelle stratégie et adopter une vision plus internationale, le site s’apprête à passer sous la version Magento 2. Cette refonte a été confiée au groupe Pictime, spécialiste de la transformation digitale marques et réseaux de magasins.

« Notre organisation comprend l’équipe digitale d’une dizaine de personnes, un service SI, mais nous avons besoin d’externaliser certaines fonctions pour supporter notre croissance »,

poursuit Nicolas Guilbert.  L’enseigne qui ne dispose pas encore de plateforme logistique s’apprête à se doter d’un entrepôt dont la gestion sera déléguée à un spécialiste.

« Jusqu’alors chaque magasin passe commande chez nos fournisseurs ce qui rallonge les délais et rend l’organisation plus complexe pour la vente en ligne. Seul le mobilier est livré en direct par les fournisseurs en mode drop shipping ».

Bureau Vallée @clesdudigitalPour cette nouvelle organisation, Bureau Vallée va également s’équiper d’un WMS ou logiciel de gestion d’entrepôt et d’un ERP.

« Nous menons plein de chantiers en parallèle, ils mobilisent aussi les franchisés qui sont tous associés aux futurs développements dans des groupes projets ».

Actuellement, l’entreprise implémente aussi le logiciel de PIM (Product Information Management) d’Akeneo pour centraliser et harmoniser ses informations marketing et techniques pour ses catalogues produits. Le catalogue compte aujourd’hui près 30 000 références et devrait considérablement élargir son offre dans les années à venir mais sans ouvrir de place de marché.

« Nous voulons nous défendre sur les prix en nous nous appuyons sur nos propres fournisseurs ».

Très actif aussi en termes de communication, le spécialiste des fournitures et mobiliers de bureau prend régulièrement la parole en télévision (avec des spots conçus par l’agence Gyro) afin de développer sa notoriété et créer une préférence de marque sur la période très concurrentielle de la rentrée. Cette année il a aussi fait appel aux deux très jeunes et célèbres Youtubeurs Swan et Néo ( 2,8 millions d’abonnés à leur chaîne) pour attirer encore davantage d’écoliers dans ses points de vente.

Cet article est intéressant, je veux découvrir tous les témoignages des marques dans la rubrique TRANSFORMATION

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.