Hopps Group investit le dernier kilomètre et la data

le marché du dernier kilomètre @clesdudigitalHopps Group lance une nouvelle offre sur le marché du dernier kilomètre et une mégabase de données de plusieurs millions de foyers.

Hopps Group veut « recréer du lien sur tous les territoires » et se pose aujourd’hui comme une alternative à la Poste sur le marché du dernier kilomètre en lançant Hoppstore. Ce nouveau service va assurer dans un premier temps la réception et l’expédition de colis, puis de courrier dans un second temps. Le groupe qui a grossi par acquisition réunit déjà plusieurs filiales logistique dont le spécialiste de la livraison de colis à domicile et proche du domicile Colis Privé, Adrexo pour la distribution de prospectus en boites aux lettres, le logisticien Alpha Direct Services (ADS) racheté à Rakuten ou encore Dispeo, le centre de préparation de commandes acquis auprès de 3SI. Pour créer cette nouvelle activité, il a déjà recruté 1500 Hoppstores, essentiellement des maisons de la presse membres de l’association Culture Presse qui deviennent autant de points de retraits et de services. Il espère en dénombrer 3500 d’ici le mois de septembre. Comme l’explique Frédéric Pons, co-fondateur de Hopps Group qui déploiera la nouvelle offre pour le courrier dès 2020 :

le marché du dernier kilomètre @clesdudigital
Frédéric Pons

« Nous nous ouvrons à d’autres réseaux, discutons avec les hôtels, les supermarchés qui ont de fortes amplitudes horaires. Nous voulons mailler tout le territoire et nous allons assurer une complémentarité avec la Poste sur certains territoires ou des bureaux ont fermé. Cette initiative est inédite en Europe. Elle est rendue possible car nous avons obtenu la licence postale ».

L’entreprise vise un marché qui explose de plus d’un milliard de colis à livrer d’ici cinq ans. Pour faciliter ce service, des PDA avec imprimantes seront mis à disposition de chaque Hoppstore et l’entreprise prévoit de les rémunérer à 0,60 euros le colis, soit deux fois plus que la concurrence selon Frédéric Pons. Il sera accessible aussi bien aux entreprises en mode BtoB, qu’en BtoC ou CtoC pour des échanges entre particuliers. « Nous allons le proposer en priorité à nos clients et réaliserons une importante campagne de communication au second semestre ». Le groupe s’apprête par ailleurs à lancer dès le 12 juin prochain une nouvelle offre dans l’univers des datas. Baptisée LSD et « RGPD native », construite grâce aux autres activités du groupe, elle comprendrait des données sur plusieurs millions de foyers et compterait plus de 200 critères de segmentation. « C’est une révolution », assure Frédéric Pons.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.