La Grande Récré met le cap sur le commerce unifié

Fondée en 1977, la marque-enseigne de jouets La Grande Récré navigue dans un environnement difficile où, pour survivre face à de puissants pure-players, elle n’a pas d’autre choix que de se transformer très vite.

Sur le marché de jouets estimé à 3,5 milliards d’euros, près de 30 % des ventes de Noël en France sont effectuées sur Internet. L’année 2018 a été particulièrement difficile pour le secteur, marquée par la faillite de l’enseigne américaine Toys’R’Us tandis qu’en France, le groupe Ludendo, propriétaire de La Grande Récré, a du être placé en redressement judiciaire. Repris par son PDG, Jean-Michel Grunberg, fils du fondateur, soutenu financièrement par la Financière immobilière bordelaise (FIB) présidée par Michel Ohayon, il s’est depuis délesté des magasins . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je veux lire cet article ! A partir de 15 € TTC pour lire tous les articles Premium pendant 15 jours ou plus si affinité.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.