Un vent de panique souffle avec le RGPD

Mal préparées pour le RGPD, certaines entreprises perdent des clients.

La date fatidique du 25 mai 2018,  premier jour d’entrée en application du RGPD a créé un véritable vent de panique. Les entreprises qui n’avaient pas encore bien anticipé l’arrivée de ce nouveau règlement ont déclenché des envois de mail tous azimuts pour demander les consentements à tous les contacts de leurs bases de données, y compris à leurs propres clients, alors que cette procédure n’est pas obligatoire pour ces derniers. L'effet risque d'être contre-productif pour beaucoup d'entre elles.

« L’avalanche de mails « consentement » que nous recevons depuis une semaine me laisse perplexe. Les entreprises ont-elles bien compris que le consentement ne concernait que les prospects ? Certaines entreprises désirent-elles perdre 50 % de leur base clients ? », interroge Sylvie . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je peux lire cet article, et tous les articles Premium des Clés du Digital pour 1 euro seulement !

Pour soutenir ses lecteurs pendant cette période compliquée et les aider à rebondir après la crise, Les Clés du Digital ont conçu une offre spéciale Rebondir : seulement 1 euro TTC le premier mois, ensuite 25 € TTC par mois, sans engagement. J'en profite !

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.