Maty parie sur une marketplace et une stratégie cross-canal

Le bijoutier Maty accélère sur tous les fronts et lance sa marketplace pour devenir « l’Amazon du bijou en France ».

Né en 1951 à Besançon et toujours implantée dans son fief de l’est de la France, l’entreprise familiale compte aujourd’hui 33 boutiques en propre, un site e-commerce initié dès 1999, développé en interne sur une plateforme Dot.net, et elle s’appuie toujours sur son activité de vépéciste avec un million de catalogues envoyés à chaque saison.

« La vente par correspondance reste encore importante. Elle pèse environ 20% du chiffre d’affaires et touche une clientèle un peu plus âgée et fidèle. Mais le mode de diffusion du catalogue a évolué comme pour les autres acteurs du secteur. Le catalogue est l’emblème de nos collections . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je veux lire cet article ! A partir de 9 € TTC pour lire tous les articles Premium pendant 7 jours ou plus si affinité.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.