Superdry assure une meilleure disponibilité de ses articles avec la RFID

A la peine sur son marché domestique, Superdry opte pour la technologie RFID pour faciliter ses inventaires et augmenter ses ventes en magasin avant de lancer d'autres services.

L’enseigne de mode britannique, qui vient d’afficher une perte de 85 millions de livres sterling (93 millions d'euros environ) pour son exercice qui s’est terminé en avril 2019, adopte la technologie RFID (identification des articles par radiofréquence) pour assurer la précision de ses inventaires en magasin et un réapprovisionnement plus efficace de ses produits. La RFID servira également à lancer de nouvelles initiatives nécessitant un stock magasin précis et fiable comme, par exemple, le "click and collect" en magasin ou l’expédition des articles depuis un point de vente. « L’avantage est aussi d'assurer la disponibilité du produit sur la surface de vente pour maximiser les ventes »

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je veux lire cet article ! A partir de 15 € TTC pour lire tous les articles Premium pendant 15 jours ou plus si affinité.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.