Weglot veut simplifier la traduction des sites web

Épargnée par la crise sanitaire, la start-up Weglot affiche de grandes ambitions pour 2021 avec sa solution de traduction instantanée.

Après avoir visé le marché des petites entreprises, Weglot cible les plus grands comptes. La start-up fondée en 2016 par Rémy Berda, cofondateur de Spothers et ancien consultant d'AppNexus, et Augustin Prot, ex-spécialiste en fusions et acquisitions chez Lazard, édite une solution en mode SaaS pour traduire rapidement les sites web en plusieurs langues. Elle compte parmi ses clients des entreprises comme IBM, Nikon, Spotify, Jimmy Fairly ou encore Volcom. Au total, l’outil est utilisé par plus de 50 000 sites web dans le monde, dont une bonne part sont des "digital native vertical brands" (DNVB), selon des données communiquées par l'entreprise.

«L’idée a germé après une expérience de . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je peux lire cet article, et tous les articles Premium des Clés du Digital pour 1 euro seulement !

Pour soutenir ses lecteurs pendant cette période compliquée et les aider à rebondir après la crise, Les Clés du Digital ont conçu une offre spéciale Rebondir : seulement 1 euro TTC le premier mois, ensuite 25 € TTC par mois, sans engagement. J'en profite !

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.