Les applications mobiles professionnelles explosent partout dans le monde

applications mobiles coronavirus @clesdudigitalApp Annie, spécialiste de l’analyse de données mobiles, vient de se pencher sur l’utilisation des applications mobiles de commerce, d’éducation, de jeux, de socialisation, de divertissement, de covoiturage, de livraison de nourriture, de finance et de rencontres à l’ère du coronavirus.

Cette analyse mondiale montre que le temps passé sur le mobile a augmenté de manière significative en Chine et en Italie pendant la pandémie de coronavirus. « Nous avons vu l’impact du coronavirus se manifester par phases. À mesure que de nouvelles épidémies apparaissent, les gouvernements et les entreprises réagissent en prenant des mesures de confinement. La Chine ou fermetures de villes ont commencé en janvier 2020, a été la première vague, suivie par l’Italie, le Japon et la Corée du Sud, puis par la France et l’Allemagne, et nous commençons maintenant à voir des indications de l’impact sur l’économie mobile aux États-Unis et au Royaume-Uni. Les gens se tournent vers la mobilité pendant cette période car ils sont encouragés ou obligés de rester chez eux – pour chercher des informations, continuer à travailler, se divertir, favoriser les contacts et combler les lacunes de la vie normale », souligne Lexi Sydow, senior market insights manager chez App Annie.

Ce sont d’abord les applications professionnelles qui ont fortement décollées en Chine. « Au cours de la première moitié de février 2020, les applications pour les entreprises et l’éducation ont été téléchargées à des niveaux environ deux fois supérieurs à la moyenne hebdomadaire de 2019. Les applications les plus populaires pendant cette période sont Huawei Cloud, WeLink, DingTalk et Zoom Cloud Meetings ». En Italie, au cours de la première semaine de mars, 761 000 téléchargements d’applications professionnelles ont été effectués sur iOS et Google Play, « ce qui représente la plus grande semaine jamais enregistrée pour cette catégorie avec une augmentation de 85 % par rapport à la semaine précédente (la deuxième semaine la plus importante) et de 135 % par rapport à la moyenne hebdomadaire des 52 semaines précédentes ».

applications mobiles coronavirus @clesdudigitalDans son rapport, App Annie note que la même tendance se dessine sur d’autres marchés. « Au 16 mars 2020, Zoom Cloud Meetings se classait au premier rang des téléchargements d’applications iPhone (tous jeux et applications confondus) sur 35 marchés, et au premier rang des applications professionnelles sur iPhones sur 90 marchés ». L’entreprise a également constaté une forte croissance des téléchargements de jeux (notamment Slap Kings, Woodturning, Draw Climber et Brain Test). «Outre les jeux, nous avons vu les consommateurs se tourner vers les médias sociaux et les applications de streaming vidéo pour se divertir et rester en contact avec leurs proches tout en les protégeant ». Le rapport cite notamment TikTok en Chine. Les utilisateurs ont passé plus de 3 milliards d’heures au total dans l’application, soit une augmentation de 130 % par rapport à la moyenne hebdomadaire de 2019.  Les demandes d’applications de covoiturage sont pour leur part plutôt en baisse. Les consommateurs hésitant à prendre contact en personne. La France a ainsi vu les téléchargements hebdomadaires de BlaBlaCar chuter de 65 %, passant de la semaine la plus élevée à la semaine la plus basse de la période analysée (du 29 janvier 2019 au 7 mars 2020).

Les politiques de distanciation sociale, de travail à domicile et de quarantaine font par ailleurs grimper la demande d’applications de livraison de nourriture. « Nous avons examiné les applications « Food and Drink » en Chine, au Royaume-Uni, au Japon, en Corée du Sud, en Allemagne, en Italie, aux États-Unis, en Espagne et en France et avons constaté la plus forte croissance du nombre total de sessions ces dernières semaines aux États-Unis, en Espagne et en France. La France a connu une hausse pendant la semaine du 16 février, tandis que l’Espagne et les États-Unis ont connu une forte croissance du nombre total de sessions pendant la semaine du 1er mars. (…) Nous nous attendons à une augmentation des applications de livraison de nourriture et d’épicerie à mesure que les villes, les états et les gouvernements fédéraux imposeront des quarantaines obligatoires et étendront leurs politiques de distanciation sociale dans les semaines à venir ».

Les applications financières sont aussi en hausse. Aux États-Unis, la demande a augmenté pour Robinhood, cette application fintech qui a démocratisé l’investissement, a vu une croissance de 50% des téléchargements d’iOS et de Google Play au cours de la première moitié de mars par rapport aux deux semaines précédentes. Au Japon, le temps hebdomadaire passé sur les téléphones Android dans l’application fintech Au Pay a augmenté de 20% semaine après semaine durant la première semaine de mars. Au cours de la même période, l’application fintech Pass de Sk Telecom en Corée du Sud a également augmenté de 20 % le temps hebdomadaire passé sur les téléphones Android.

« Alors que de plus en plus de pays et d’entreprises prennent des mesures de précaution pour aplatir la courbe de COVID-19, que les consommateurs restent chez eux et s’isolent, nous nous attendons à voir émerger un nouveau comportement des consommateurs dans presque tous les secteurs d’activité » ajoute Lexi Sydow. « Le mobile est un reflet de notre vie ».

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × 5 =