L’univers du paiement voit naître un nouveau géant

univers du paiement @clesdudigitalLe marché se resserre dans l’univers du paiement et voit naître un nouveau géant mondial.

Après plusieurs mois de négociations, le groupe français Worldline, ex-filiale du géant français du service informatique Atos s’apprête à racheter son concurrent Ingenico pour 7,8 milliards d’euros. Cette opération qui a reçu le soutien des actionnaires de référence des deux groupes, Atos et Six Group pour Worldline, et Bpifrance pour Ingenico, devrait donner naissance au numéro quatre mondial du secteur, avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 5 milliards d’euros. La nouvelle structure sera pilotée par Gilles Grapinet, le directeur général de Worldline tandis que Bernard Bourigeaud, président non-exécutif du conseil d’administration d’Ingenico, deviendra président non-exécutif à l’issue de l’opération.

Le mariage intervient alors que l’industrie du paiement est en plein essor et voit émerger de nouveaux acteurs comme l’américain Stripe ou le néerlandais Adyen. Derrière les paiements, ce sont aussi les milliards de données des consommateurs qui intéressent ces opérateurs au moment ou les GAFA et autres géants comme le chinois Alibaba s’emparent du marché.

Spécialiste du traitement des transactions, Worldline a déjà racheté en 2018 le groupe suisse Six Payment Services pour 2,3 milliards d’euros, tandis qu’Ingenico, leader mondial des terminaux de paiement avec une part de marché de 37% et plus de 30 millions d’unités installées dans le monde, a déjà acquis plusieurs plates-formes de paiement en ligne dont Ogone ou encore l’entreprise néerlandaise GlobalCollect mais aussi Easycash et Bambora. Plus récemment, le partenariat stratégique conclu avec les caisses d’épargne allemandes et la coentreprise Payone a permis au groupe de devenir un acteur de premier plan pour les commerçants en Allemagne. Aujourd’hui Ingenico accompagne plus de 550 000 commerçants, opère dans 170 pays et totalise environ 8 000 employés.

L‘opération dans l’univers du paiement donnera naissance à un acteur couvrant un million de commerçants, 1200 banques et institutions financières, bénéficiant d’une forte couverture en l’Europe continentale. Elle renforcera l’exposition de Worldline aux marchands sud-américains et d’Asie-Pacifique, ainsi que son expansion dans des pays à faible taux de pénétration des paiements électroniques.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


8 + dix =