#CES2019 : Les nouvelles technologies qui deviendront la norme en 2030

les attentes des consommateurs à l’égard de la ville @clesdudigitalUne étude de Dassault Systèmes décrypte les attentes des consommateurs à l’égard de la ville de 2030.

Voyager plus vite et confier ses tâches domestiques aux robots. Selon une étude mené par CITE Research pour Dassault Systèmes en amont du CES, le grand salon Consumer Electronics Show qui se tient actuellement et jusqu’au 11 janvier à Las Vegas, les consommateurs sont convaincus qu’ils se déplaceront dès 2030 en Hyperloop et posséderont des robots domestiques à la maison. L’enquête a été menée auprès de 1 000 adultes aux États-Unis. Elle offre un aperçu des attentes des consommateurs en matière d’expériences futures dans les domaines de la maison, des transports, mais aussi de la santé et du commerce de détail. 71 % des personnes interrogées pensent ainsi qu’elles utiliseront un véhicule électrique, tandis que 51 % espèrent voyager en Hyperloop, le projet de train futuriste à très grande vitesse lancé en 2013 par le milliardaire américain Elon Musk, et 38 % en taxi volant. Et pour leur maison, 73 % des Américains sont persuadés qu’ils disposeront chez eux de dispositifs contrôlés à distance, 70 % s’attendent à bénéficier des systèmes domestiques intelligents entièrement connectés, et 40 % pensent aux robots domestiques virtuels. Les foyers seront sécurisés et éco-énergétiques.

Les millennials, peu partageurs de données

Mais s’ils s’attendent à vivre des expériences personnalisées dans tous les domaines, ils sont plus frileux sur les questions touchant à leur vie privée. Les millennials, plus particulièrement, considèrent qu’ils ne partageront probablement pas leurs données personnelles pour améliorer les services. Plus globalement l’étude révèle que les particuliers sont convaincus que les villes de 2030 seront truffées de technologies capables d’améliorer la qualité de vie au sens large, d’offrir des avantages socialement responsables et de personnaliser les expériences. « Le système de transport sur rail Hyperloop, les systèmes domestiques intelligents entièrement connectés, les solutions de paiement mobiles et les plans de santé préventifs personnalisés ne représentent que quelques-unes des technologies de rupture, actuellement en développement, qui deviendront la norme en 2030 », indiquent les auteurs de l’étude. « Les consommateurs pensent que la personnalisation constituera l’un des principaux points forts de l’innovation technologique en 2030 dans chacune de ces catégories, tout en espérant que ces différentes technologies leur apporteront également des améliorations en matière de sécurité, d’efficacité énergétique, de facilité d’utilisation, d’accessibilité, d’économies et de prévention ».

les attentes des consommateurs à l’égard de la ville @clesdudigitalPour les 18-34 ans, la technologie devrait permettre de « vivre des expériences adaptées à leurs besoins et à leurs goûts » ; pour les plus de 35 ans, « le progrès technologique devrait essentiellement améliorer leur qualité de vie ».

Du côté de la santé,  les traitements préventifs et personnalisés ainsi que les soins à domicile vont devenir la norme. Plus de 80 % des personnes interrogées pensent qu’elles pourront prévenir les maladies et vivre plus longtemps parce que la technologie leur permettra de gérer personnellement leur santé de manière à la fois plus facile et plus efficace ; 83 % d’entre elles sont convaincues que les plans de prévention basés sur les comportements ou la nutrition auront le plus d’impact, 81 % qu’elles pourront utiliser des appareils de traitement à domicile et 80 % pensent que les systèmes de gestion des dossiers médicaux seront entièrement numérisés. Pour les trois quarts des personnes interrogées, des technologies telles que les applications de diagnostics à domicile, les implants électroniques (wearables) et les prothèses orthopédiques sur mesure joueront également un rôle majeur.

De nouvelles expériences en magasin

Enfin, les commerces traditionnels ne semblent pas vouer à disparaître. 55 % estiment qu’il est peu probable que le shopping soit uniquement virtuel en 2030. Mais l’expérience d’achat en magasin va évoluer avec de nouveaux modes de paiement et l’utilisation des technologies. 84 % des personnes interrogées pensent qu’elles utiliseront des moyens de paiement mobiles et la livraison n’importe où et n’importe quand pour rendre le shopping plus pratique.

« Cette enquête sur les attentes des consommateurs à l’égard de la ville de 2030 nous permet de mesurer ce que les consommateurs perçoivent comme des réalités qui vont vraiment arriver par rapport aux effets de mode », déclare Florence Verzelen, directrice générale adjointe Industries, Marketing, Affaires Internationales chez Dassault Systèmes. « Les consommateurs s’attendent à un changement massif dans tous les aspects de leur vie. Cet aperçu de leur réflexion offre des informations précieuses aux entreprises sur ce qu’elles doivent explorer, développer et accélérer.».

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital, le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous les sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


cinq × 5 =