LesBigBoss clôture son édition d’hiver avec optimisme

Temps de lecture : 4 minutes

rendez-vous d'affaires et loisirs @clesdudigitalLa dernière “winter édition” organisée par LesBigBoss a réuni près de 600 participants à la montagne en comptant les organisateurs. Les sponsors de l’événement semblent toujours satisfaits de ce format mêlant rendez-vous d’affaires et loisirs.

Inconditionnel des événements professionnels LesBigBoss, Cdiscount aura signé près de 200 POCs (Proof of concepts) en trois ans avec des fournisseurs de solutions rencontrés lors de ces différentes éditions et «175 sont toujours là». C’est ce que Florent Guibert, directeur marque et médias de Cdiscount, a annoncé en recevant son “award” lors de la dernière édition des BigBoss qui s’est tenue dans la station des Arcs du 10 au 12 décembre derniers. Ce prix remis par Jonathan Duquenne, président et fondateur de Monetize Angels, sponsor Platinium de l’événement, est ainsi venu récompenser le décideur ayant signé le plus grand nombre de contrats parmi les “bigboss” au cours de ces dernières années. «Quand je viens aux BigBoss c’est pour chercher des innovations et faire des rencontres professionnelles. J’y découvre des tendances en avant première comme le live-shopping, des sujets UX… Cela permet de se nourrir et de s’enrichir», a raconté Florent Guibert.

Cdiscount n’a pas été le seul à monter sur cette scène lors de la remise de prix. Le jury comprenant une trentaine de décideurs et présidé cette année par Emmanuel Puga Pereira, CDO du groupe BPCE, a aussi décerné le premier “award” dans la catégorie des prestataires à Wellpack représenté par Flavien Charles, son directeur général associé. Il a engrangé plus de 90 contrats au cours de ces rendez-vous professionnels depuis 2018, un record. D’autres éditeurs ont rejoint le podium dont Wisembly, qui a le mieux représenté sa solution “d’un point de vue business”, Teaminside qui s’est vu remettre le trophée du “creative sponsor”. OneOne Vidéo, nouveau nom de l’entreprise du “video stratégist” Loïc Lechelle, qui veut former les «datas créatifs», a reçu l’award coup de cœur des startups.

Nadège Onderka, cheffe du pôle transformation métier et digitale du Ministères des Armées, venue avec quatre autres représentants de son équipe, a remis à Thomas Rollin vice-président des ventes de la région South Emea de DocuSign, le prix du prestataire “le plus performant”. La société informatique dont le siège est à San Francisco propose des technologies dans le domaine de la signature électronique et de la gestion des transactions numériques. En 2015, elle a racheté la division protection des documents et transactions du français Opentrust. Elle s’appuie désormais sur une équipe d’ingénieurs à Paris et sa solution a montré toute sa pertinence lors de cette crise sanitaire pour la signature des contrats à distance.

rendez-vous d'affaires et loisirs @clesdudigital

La cérémonie s’est terminée avec l’award du “big deal 2021” qui a été décerné à Rakuten et Oney.  La plateforme e-commerce a concrétisé il y a quelques mois un partenariat avec le spécialiste du paiement Oney pour des services de paiement fractionné après avoir entamé de premières discussions avec Gwenaëlle Brémilts, qui était alors responsable développement commercial chez le prestataire. «Nous l’avons choisi pour sa performance, sa simplicité et la qualité de nos relations», a souligné Terez Duhameau, directrice de la relation client et des méthodes de paiement chez Rakuten.

Plus de business

Cette remise de prix clôturait les deux premières journées consacrées aux rencontres d’affaires entre les décideurs et les prestataires. Ils étaient environ 550 participants répartis pour moitié entre les deux catégories. Malgré plusieurs dizaines de désistements et l’obligation pour l’organisateur de baisser les jauges liés aux dernières annonces du gouvernement, cette édition hivernale était attendue. «Il y a eu un peu plus de business et moins d’attractions», sourit Hervé Bloch, président de LesBigBoss. Comme à chaque édition, environ 25% des participants étaient de nouveaux venus à l’instar de Booxi, Vtex, TwixPics, Scalapay parmi les sponsors, pour n’en citer que quelques uns. Ce qui n’empêche pas un certain nombre d’entre eux de participer régulièrement à des rendez-vous plus verticaux ou à des diners d’affaires. «Nous organiserons 35 événements en 2022 dont l’un sera consacré à la RSE qui concerne toutes les fonctions dans les entreprises», souligne Hervé Bloch.

D’autres innovations sont annoncées comme le lancement en avril d’un programme BigBoss 365, une plateforme «on demand» pour mettre en relation prestataires et décideurs avec la fourniture d’un service sur abonnement comme «un Netflix de la relation business» tel que le définit Hervé Bloch. L’organisateur propose aussi depuis cette année à ses communautés de prestataires un programme de formation certifiée “BigBoss Academy” dont l’objectif est «d’optimiser les performances de vente et d’augmenter la conversion client lors d’événements BtoB générateur de leads». La prochaine “Summer édition” se tiendra quant à elle du 20 au 22 mai dans un lieu encore tenu secret. Quelques 700 personnes sont attendues et le jury sera présidé par Soumia Hadjali, chief digital officer de Sephora.

Je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, JE M’INSCRIS A LA NEWSLETTER

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.

Je soutiens la presse, JE M’ABONNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


dix-huit + 14 =