Le smartphone est un puissant outil de drive-to-store

smartphone pour préparer leur shopping @clesdudigitalLes Français sont devenus des inconditionnels du smartphone pour préparer leur shopping.

L’âge d’adoption du mobile est de plus en plus précoce. Un tiers des derniers enfants du foyer reçoivent leur smartphone avant 13 ans et au total 70% des Français en sont équipés avant 18 ans. Quel usage en font-ils vraiment ? De nombreuses études ont déjà montré que les Français étaient nombreux à utiliser leurs smartphone avant ou pendant leur shopping. Mais comment le mobile et ses applications impactent-t-ils les achats en points de vente ? La Mobile Marketing Association France ainsi que Fidme, GroupM et S4M, trois de ses membres, se sont penchés sur cette question en menant une étude avec Médiamétrie auprès d’un échantillon de 1561 personnes représentatif des utilisateurs de smartphone âgés de 15 ans et plus. Intitulée « Impact du mobile sur les achats des Français en magasin », elle dresse un point complet sur les comportements des mobinautes et démontre que le smartphone est devenu un équipement primordial pour la préparation des achats.

Un grand nombre de Français utilise aujourd’hui son smartphone (87%) pour se connecter régulièrement sur Internet et ils sont déjà 59% à y réaliser des achats principalement depuis un site (47%) ou une application (38%). Ce support est devenu indispensable pour préparer sa visite en magasin (45%), partager des bons plans avec ses proches (43%), recevoir des publicité ciblées (29%) et des informations sur les bonnes affaires des points de vente à proximité (37%). Au total près de deux tiers des personnes interrogées sont ainsi des inconditionnels du smartphone pour préparer leur shopping. Il est devenu le deuxième support de préparation des achats derrière l’ordinateur, et devient le premier auprès des moins de 35 ans.

L’étude montre également que près d’un individu sur deux (45%) accepte de partager ses données de géolocalisation pour avoir accès à des bons plans proches de sa position (56%)  ou plus simplement pour découvrir une enseigne qu’il ne connait pas (44%). Néanmoins, le partage de leurs données s’effectue principalement avec des marques dont ils sont déjà clients (62%).

smartphone pour préparer leur shopping @clesdudigitalLa recherche personnelle, un facteur prédominant de drive-to-store

Près de huit utilisateurs de smartphones sur dix ont un réflexe digital pour préparer un achat avant de se rendre en point de vente. Ils consultent d’abord un moteur de recherche ou se rendent sur le site d’une enseigne ou ils vont régulièrement. Sans grande surprise, ce sont les prix des produits et des services qui sont recherchés en premier, suivis par leur disponibilité, la localisation du point de vente autour d’eux, puis les avis et les comparatifs. Et près des deux tiers des visites se font dans la semaine suivant la recherche effectuée. Grande surface alimentaires, restaurants et magasins de mode composent le top trois des magasins les plus visités suite à ses recherches.

smartphone pour préparer leur shopping @clesdudigitalLes communications, un complément efficace pour inciter à se rendre en point de vente

L’envoi de communications est une pratique très utilisée par les marques et enseignes puisque la quasi-totalité des utilisateurs a déjà reçu un message qui lui est adressé personnellement, pas SMS ou email, et de manière assez fréquente puisque près de 80% des mobinautes reçoivent une communication SMS par mois, et neuf utilisateurs sur dix reçoivent un e-mail au moins une fois par mois.  Ces communications (majoritairement des informations ou des promotion des marques dont ils sont clients) sont un moyen efficace de générer un déplacement en point de vente pour six utilisateurs sur dix. Elles déclenchent un déplacement en point de vente le jour même dans 12% des cas. La visite de points de vente générée par les communications touche tous les secteurs avec un effet particulièrement fort sur les magasins de mode et d’habillement.

L’influence des communications géolocalisées

La géolocalisation permet quant à elle d’améliorer le drive-to-store. Deux tiers des utilisateurs de smartphone qui ont reçu une communication géolocalisée, se sont rendus dans un point de vente à proximité, 17% des utilisateurs s’y sont rendus le jour même. « In fine, les communications qui incitent le plus à se rendre en point de vente sont, dans l’ordre, les offres promotionnelles, les informations sur la disponibilité des produits et les informations géolocalisées », notent les auteurs de l’étude qui recommandent de combiner toutes ses formes de communication pour compléter efficacement les recherches personnelles des utilisateurs.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*