Les Français attendent plus de services autour de la livraison

Les services liés à la livraison importent plus que sa rapidité @clesdudigitalLes services liés à la livraison importent plus que sa rapidité selon le dernier baromètre « Services à la livraison : réalités sur les attentes des Français » de SprintProject et GS1.

Opérateurs logistiques et distributeurs mettent tout en œuvre pour réduire les délais de livraisons. Mais inutile de se presser : moins d’un tiers des Français ont l’intention de recourir dans les douze mois prochains à la livraison en 2 heures, en 1 heure, ou en 30 minutes, en étage et le dimanche, selon une récente étude menée par SprintProject, cellule d’open innovation mutualisée de la filière supply chain, en partenariat avec l’organisation mondiale de standardisation GS1 France.

Cette enquête a été réalisée en février dernier par OpinionWay qui précise que ces résultats doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude de 1 à 2,2 points au plus pour un échantillon de 2000 répondants. Elle note en préambule que la proportion de Français achetant en ligne se stabilise, voire décroît légèrement pour certains produits. Elle décrypte ensuite point par point les intentions des cyber-consommateurs en matière de choix de livraison sur les douze mois à venir et compare pour la première fois les usages de livraison des consommateurs sur Internet et en magasins physiques.

Les services liés à la livraison importent plus que sa rapidité @clesdudigitalPlus de services à valeur ajoutée

Si les raccourcissements des délais ne semblent pas prioritaires, les services à valeur ajoutée peuvent changer la donne. Ainsi 44% des personnes interrogées sont prêts d’ici douze mois à se faire livrer dans des créneaux de 2 heures si elle est proposés sur rendez-vous, alors que seulement 25% l’utilisent aujourd’hui.

Selon ses conclusions, les acheteurs en ligne devraient aussi être sensiblement plus nombreux qu’aujourd’hui à recourir à la livraison chez un tiers (39% contre 28% aujourd’hui), en consigne (27% contre 17%), à la livraison géolocalisée (24% contre 12%), sur le lieu de travail (23% pour 19%) et en consigne sous forme de casier réfrigéré (19% contre 9%). Majoritairement intéressés (à 60%) par les abonnements permettant de bénéficier de meilleures conditions à chaque acte d’achat comme Amazone Prime, ils sont seulement 15% à être prêts à payer plus cher pour en bénéficier.

Les services liés à la livraison importent plus que sa rapidité @clesdudigital

Coffre de voiture ou à domicile avec serrure connectée n’ont pas la cote

Trois nouveaux modes de livraisons « en mobilité » peinent, par ailleurs, à intéresser une majorité de Français. C’est le cas de la livraison sur le lieu de déplacement (46% sont intéressés, contre 53% qui ne le sont pas et 6% seulement seraient prêts à payer plus cher), dans le coffre de voiture (37% sont intéressés contre 62% qui ne sont pas intéressés) et à domicile grâce à une serrure connectée (31% contre 68%).

Par ailleurs, les sites étrangers gagnent la confiance des Français. Sur la qualité des produit, 11% des interviewés font « plus confiance » à ces entreprises hors de l’Hexagone qu’aux sites français. Plus de la moitié (55%) leur font « autant confiance » et 33% « moins confiance » (1% ne se prononce pas). Il en va de même s’agissant de la qualité de la livraison : 10% font « plus confiance » aux sites étrangers et 56% « autant », contre 33% « moins confiance » qu’aux sites français.

Lors de l’achat en magasin de produits, services et accessoires high-tech neufs, ils sont déjà 18% à se faire livrer par les points de vente et 47% déclarent ne pas utiliser cette option… tout simplement parce qu’elle n’est pas proposée.

D’autres services sont attendus comme la possibilité de déballer le colis devant le livreur pour vérifier son contenu. 34% seulement le font aujourd’hui mais 64% des Français disent avoir l’intention d’utiliser cette possibilité. Les résidents des grandes villes, et plus particulièrement les Parisiens (à 40%), sont également prêts à payer plus pour voir leur matériel installé.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


3 − 2 =