L’heure de la fin du géoblocage a sonné pour les sites européens

obstacles dus au géoblocage @clesdudigitalDès le 3 décembre, les sites e-commerce doivent lever tous les obstacles dus au géoblocage, ou blocage géographique injustifié, et se mettre ainsi en conformité avec le règlement européen 2018/302 du 28 février 2018. Seuls les sites vendant uniquement des produits numériques tels que des téléchargements de musique ou des livres électroniques en sont exclus. Un acheteur situé dans un état membre doit ainsi pouvoir accéder aux produits ou services proposés sur un site internet établi dans autre pays membre de l‘UE, sans discriminations fondées notamment sur sa nationalité ou son lieu de résidence. Jusqu’ à présent, les citoyens qui souhaitaient faire des achats sur un site établi dans un autre pays que le leur, pouvaient être bloqués de plusieurs manières, comme ne pas pouvoir accéder à un contenu en ligne, être systématiquement redirigés vers un site disponible dans leur état ou encore contraints de payer leurs achats avec une carte de débit ou de crédit émise dans un autre pays que le leur.

Cette nouvelle réglementation vise surtout à dynamiser le commerce électronique en facilitant les échanges intra-communautaires. Aujourd’hui 15 % des Européens commandent des produits dans des boutiques en ligne dans d’autres pays de l’UE. Pour aider les e-commerçants  à comprendre les conséquences pratiques  sur leur activité, des nouvelles règles relatives aux géoblocage et savoir de quelle manière ils peuvent s’assurer de la conformité de leur site internet avec ces nouvelles règles, la Commission européenne a rédigé un guide synthétique et illustré d’exemples.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


treize + seize =