Oslo muscle ses offres logicielles et ses services pour le commerce

renforce son pôle retail @clesdudigital
Khoa Ho

Après avoir acquis l’éditeur ACK, Oslo renforce son pôle retail en rachetant l’éditeur Datronic.

Groupe français dont le siège social est à Villeneuve d’Ascq, Oslo s’est constitué avec plusieurs acquisitions et la fusion de différentes entités. A l’origine il était le premier intégrateur de Divalto, fournisseur d’un ERP, d’outils de CRM, de gestion commerciale, de production, de comptabilité, à destination des Pme-Pmi et Eti. Au total, Oslo a ainsi racheté une dizaine d’éditeurs pour s’organiser en plusieurs pôles métiers pour le retail, l’installation-travaux, la maintenance et le SAV, et enfin les achats et le facility management.

Poursuivant cette stratégie de croissance externe, il vient cette fois d’acquérir 100% du capital de Datronic, éditeur de solutions d’encaissement et de gestion. Fondée en 1980, l’entreprise équipe les commerces de proximité, comme des primeurs, boucheries, cavistes, supérettes, mais aussi des restaurants collectifs et des cinémas pour leur billetterie dématérialisée, la gestion des accès, de rechargement des badges et de création de menus. Au total elle affiche 150 magasins, 60 restaurants collectifs dans son portefeuille et gère sous contrat la maintenance de 82 cinémas.

Cette nouvelle acquisition intervient trois ans après celle d’ACK. Cet autre éditeur du retail fournit une suite modulaire pour le back et le front office, intitulée Hibiscus. Il compte parmi ses clients plus d’une centaine de magasins Leader Price, des points de vente Les Briconnautes, Gibert Joseph, Tang Frères. « Ces deux offres sont complémentaires. ACK s’adresse plutôt aux moyennes surfaces et Datronic aux petits réseaux indépendants. Les deux solutions vont coexister et nous allons développer une nouvelle génération de produits avec les technos full web, en mode SaaS », explique Khoa Ho, responsable Oslo Retail et nouveau directeur général de Datronic.

« Nos solutions accompagnent au quotidien le commerce de proximité, en particulier de bouche, qui connaît un fort développement animé par de nombreuses petites et moyennes chaînes et des indépendants. Fort de notre appartenance à un groupe en pleine croissance, nous préparons actuellement de nouvelles offres logicielles et de services afin que nos clients deviennent des commerçants connectés ».

Présidé et cofondé par Antoine Glangetas, Oslo veut devenir « un acteur de référence » sur le marché des solutions logicielles et dans la transformation digitale des magasins qui réalisent des chiffres d’affaires annuels à partir d’un million d’euros et jusqu’à 50 millions. D’autres acquisitions sont programmées et une campagne de 50 recrutements a été lancée. L’entreprise compte aujourd’hui 280 collaborateurs pour 3 000 clients, et annonce un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 × deux =