Existe-t-il une stratégie omnicanale efficace pour minimiser l’impact sur votre chiffre d’affaires ?

Avec la nouvelle rubrique l’Ecosystème nous offrons à nos abonnés Premium (payants) un lieu pour s’exprimer. Nous souhaitons créer un cercle de réflexion positive en donnant la parole aux abonnés. Ils peuvent rédiger des tribunes dans lesquelles ils feront part de leurs conseils ou apporteront un éclairage sur des sujets prospectifs. Les tribunes seront validées par la rédaction.

@clesdudigitalLes conseils de Tal Boukobza, OneStock Solution Expert pour surmonter la crise sanitaire.

La crise du Coronavirus s’étend désormais à l’échelle mondiale. L’épidémie actuelle et son impact significatif sur les différentes industries, dont celle du retail, doivent nous pousser à analyser les plans d’actions potentiels. Arrêtons-nous sur trois pistes de réflexion sur la stratégie omnicanale à explorer pour minimiser l’impact de la crise sur le chiffre d’affaires. Leur pertinence variera bien sûr en fonction des mesures annoncées par le gouvernement.

Ajustez vos stocks sur vos canaux de vente

Grâce à l’unification des stocks, vous avez la possibilité de basculer rapidement vos stocks magasins et wholesale vers vos canaux de vente en ligne – e-commerce, marketplaces, ventes privées… Assurez-vous de pouvoir opérer cette bascule sans effets de bord.

Les plateformes e-commerce étant fortement sollicitées (quand elles ne sont pas fermées), l’enjeu est d’abord d’adapter votre assortiment au contexte de crise puis de conserver un taux de disponibilité et une profondeur de stock satisfaisants sur votre site.

Des enseignes telles qu’Orchestra ne mettront à disposition que les produits de première nécessité pour les enfants. Idem pour Truffaut avec la nourriture pour animaux.

Mettez à contribution, si possible, vos vendeurs en magasin pour préparer et expédier les colis

La plupart des points de vente physiques sont désormais fermés aux clients. Mais pour ceux qui vendent des produits de première nécessité, la fonctionnalité « ship from store » (expédition des colis directement depuis les magasins) permettra de tirer profit des stocks présents en magasin et d’optimiser l’activité de vos vendeurs. A titre d’exemple, sachez qu’un magasin, en fonction de sa typologie, peut expédier jusqu’à 800 colis par jour.

Profitez des circuits logistiques les plus résilients ou repoussez les expéditions

Tous les segments automatisés de votre logistique sont bons à prendre. Mettez en avant, si disponibles, des modes de livraison tels que les lockers (casiers connectés).

Profitez également des logisticiens et transporteurs qui continuent d’assurer un service et adaptez votre « delivery promise » (promesse de livraison client). Par exemple, en ne proposant que la livraison standard si votre logisticien express n’est plus disponible.

Faire preuve de solidarité en minimisant les risques d’exposition au virus pour vos vendeurs et vos transporteurs est essentiel. N’hésitez pas à proposer une livraison différée : votre e-shop est accessible, les clients règlent leurs articles, le stock est mis de côté et l’expédition est garantie à la fin de la phase de confinement.

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

1 Commentaire

  1. Pour les TPE et PME qui veulent se lancer dans le multicanal sans etre une grande chaine comme Ochestra citée dans l’article, des logiciels comme e-connecteur le permettent assez facilement en reliant les différentes briques de son SI (logiciels point de vente EBP, Sage, … et e-commerce Prestashop, woocommerce, shopify, …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × trois =