Amazon mettrait en péril les petits fournisseurs de Whole Foods

Amazon impose des contraintes aux fournisseurs de Whole Foods Markets @clesdudigitalAmazon impose des contraintes aux fournisseurs de Whole Foods Markets qui mettent en péril certains petits commerces familiaux qui dépendent depuis longtemps de l’enseigne pour la visibilité et l’espace qui leur étaient alloués, selon des informations du Washington Post. Les mesures qui visent à économiser sur les coûts et à centraliser les opérations viennent du nouveau propriétaire de la chaîne et poussent à réduire les prix dans ses 473 magasins. Les fournisseurs qui vendent annuellement plus de 300 000 $ de produits à Whole Foods devront baisser les prix de 3% pour l’épicerie ou de 5% pour les produits de santé et de beauté afin de financer le nouveau programme. Les fournisseurs locaux devront également débourser plus pour leurs démonstrations en magasin. Depuis qu’il a repris la chaîne en août, Amazon cherche des moyens de combiner la puissance des deux marques. Les magasins Whole Foods vendent désormais des appareils Amazon Echo et Amazon a ajouté plus de 1 000 produits de marque Whole Foods sur son site Web. Il cherche également à combiner les deux canaux de vente pour éventuellement offrir des réductions aux membres Amazon Prime. Il y a déjà des signes qui montrent que ces efforts sont payants : Amazon a vendu 10 millions de dollars de produits de marque Whole Foods dans les quatre premiers mois suivant la fusion, selon la société d’analyse One Click Retail.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.