Le commerce vocal va bondir mais pas pour l’achat de biens physiques

assistants vocaux numériques @clesdudigitalSelon une nouvelle étude de Juniper Research, 8 milliards d’assistants vocaux numériques seront utilisés d’ici 2023.

Leur nombre était d’environ 2,5 milliards à la fin de 2018, il devrait donc tripler. Bien que les assistants pour smartphone, comme Google Assistant et Siri, représentent les plus gros volumes, les catégories qui enregistreront les croissances les plus rapides seront les téléviseurs intelligents (smart TV) avec un taux de croissance annuel de plus 120 % par an au cours des cinq prochaines années, suivi par les enceintes intelligentes (smart speakers) à plus de 41 % et les casques, montres et autres accessoires connectés (wearables) à plus de 40%.

Sur ce marché, Alexa d’Amazon s’est déjà imposé comme un leader, donnant le ton au marché. Mais les entreprises chinoises feront à l’avenir des percées à l’échelle internationale.

Toujours selon l’institut d’études, à mesure que la demande d’assistants multiplateformes augmentera, les applications autonomes conçues par des fournisseurs indépendants pour les smartphones et les tablettes, devraient décliner. Juniper s’attend à ce que les revenus de ces applications commencent à diminuer sur des marchés clés dès 2022.

La Chine néanmoins devrait faire figure d’exception. WeChat et Alibaba notamment y proposent des offres basées sur des applications aux côtés d’enceintes intelligentes, ne faisant pas partie d’un système d’exploitation. « Cela signifie que 78% des applications d’assistant vocaux du monde seront installées en Chine au cours des cinq prochaines années », estime Juniper.

Le commerce vocal en progression pour les achats de biens numériques

Le rapport montre également que le « voice commerce » augmentera considérablement atteignant plus de 80 milliards de dollars par an d’ici 2023. Un chiffre qui inclut les transferts d’argent et les achats de biens numériques, en plus des achats plus traditionnels. «Nous nous attendons à ce que la majorité du commerce vocal soit pour des achats numériques, jusqu’à ce que les assistants numériques offrent des expériences véritablement transparentes sur plusieurs plates-formes», estime James Moar, l’auteur de cette étude. «Les téléviseurs connectés et les écrans intelligents sont par ailleurs essentiels, car ils peuvent fournir un contexte visuel qui fait défaut aux enceintes intelligentes».

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital, le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous les sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


18 + huit =