Auchan Retail construit son écosystème pour ses offres dématérialisées

Temps de lecture : 4 minutes

plateforme ventes dématérialisées @clesdudigitalAuchan Retail a commencé à bâtir une plateforme pour ses ventes dématérialisées avec Comarch et continue de lui confier de nouveaux projets.

L’éditeur, intégrateur et hébergeur d’origine polonaise présent dans une centaine de pays, mène aujourd’hui quatre projets pour le distributeur. Parmi ces projets : le développement d’une plateforme pour le paiement mobile dans tous les magasins avec l’application Lyf Pay, d’un moteur d’opérations omnicanales pour le pilotage des promotions en temps réel, également pour tous les formats et tous les pays y compris les drive. La plateforme intègre aussi la gestion des cagnottes liées au programme de fidélisation. Ce système est déjà déployé dans plusieurs pays dont la France, l’Ukraine, la Roumanie, l’Espagne, la Pologne, le Portugal et la Russie et les données hébergées dans les propres data centers de Comarch en France. Le but au final est de pouvoir s’appuyer sur une solution unifiée pour gérer en temps réel les opérations commerciales et le programme de fidélité de l’intégralité des points de vente physiques et e-commerce.

Enfin, Comarch a été sélectionné par l’enseigne pour mettre en place un MDM ou Master Data Management (gestion des données de référence) multi-pays. « Ce sont des projets stratégiques pour le groupe », explique Antony Delvallé, directeur général de Comarch, qui développe depuis douze ans la stratégie de l’éditeur dans l’Hexagone et qui était récemment invité à raconter les grandes étapes de ce partenariat avec ce premier client français lors d’une conférence en ligne organisée par Hub’Retail.

plateforme ventes dématérialisées @clesdudigitalConnecté en temps réel avec les fournisseurs comme Nintendo ou Apple

Auchan Retail a d’abord confié à Comarch la création d’une plateforme en mode full SaaS pour gérer tout le suivi de ses offres dématérialisées, de leur vente à leur logistique en passant par les aspects financiers, avec un moteur workflow pour automatiser l’ensemble des processus. Ces offre sont les cartes cadeaux, cartes pré-payées, les recharges téléphoniques, les Wonderbox, les vidéos à la demande via Netflix, iTunes, mais aussi les jeux vidéos. Au global, elles représenteraient dans l’Hexagone un marché annuel de plus de 5 milliards d’euros chaque année. Auchan les propose en France dans 1200 magasins et via 10 000 points d’encaissements (ou POS).

« Auchan est aujourd’hui le seul retailer à pouvoir gérer de manière autonome l’ensemble les offres dématérialisées de tous ses magasins », souligne Antony Delvallé. Pour le distributeur, cette activité passe par différents modèles selon le type de produits, par le négoce c’est-à-dire l’achat et la vente opérés par l’enseigne, par un système de concession en magasin ou par un mode en commissionnement. La plateforme s’enrichit régulièrement de nouvelles offres, avec celle de Nintendo par exemple, ou de nouveaux services comme la gestion des colis Relais Colis. Comarch gère toute leur traçabilité, assurant le suivi des crédits et des débits des cartes cadeaux utilisables en plusieurs fois ou donnant en temps réel une valeur à une carte lors du passage en caisse, après interrogation du serveur. « Tout est tracé en temps réel dans la plateforme et tout est interfacé avec des systèmes internes et les systèmes externes des fournisseurs», précise Antony Delvallé.

Alors que généralement ce sont des prestataires externes qui mettent en place leurs propres systèmes, avec un principe de commissionnement à chaque achat d’un client, Auchan s’appuie ainsi sur sa propre plateforme sans coûts supplémentaires. Pour la faire fonctionner, Comarch est connecté en temps réel avec les fournisseurs comme Nintendo ou Apple avec lesquels les acheteurs d’Auchan ont négocié directement. De nouveaux référentiels fournisseurs peuvent être rajoutés sur la plateforme et rien n’est stocké au niveau des caisses. « La liste peut être sans cesse et facilement rallongée », selon Jean-Michel Passagne, responsable service client  chez Auchan Retail.

plateforme ventes dématérialisées @clesdudigitalUn module gestion commerciale opère tous les processus achats-ventes une fois les tarifs définis. Les processus financiers sont intégrés à l’Erp Oracle du distributeur. La plateforme comprend également un module de prévision des ventes qui tient compte de la saisonnalité pour que les achats soient effectués au bon moment et différents outils de rapports pour analyser les achats, les ventes, le chiffre d’affaires et le niveau quotidien des stocks. Trente rapports différents sont ainsi générés quotidiennement pour un usage interne mais également pour les fournisseurs, prestataires et revendeurs.

25 000 opérations quotidiennes

Actuellement une vingtaine de personnes utilisent cette solution, en majorité des acheteurs de la centrale. Quelques 25 000 opérations quotidiennes sont actuellement réalisées sur la plateforme. « Nous avons commencé par les process les plus simples et beaucoup travaillé avec les métiers ». D’autres enseignes de l’Association familiale Mulliez pourraient venir se connecter à la plateforme. Ce premier partenariat avec Auchan aura en tout cas permis à Comarch de signer des contrats avec des enseignes cousines dont Adeo, Flunch ou Kiloutou. L’éditeur a par ailleurs déployé son moteur de promotion et de fidélité chez Intersport. Il implémente un ERP à destination des master-franchisés d’Eram à l’étranger et il a équipé de sa solution les 80 000 points de vente du PMU. Enfin, l’entreprise diversifie ses activités dans la santé. Elle a racheté en avril dernier la société 2CSI, éditeur d’un logiciel à destination des établissements médicaux et des entreprises opérant sur le marché des soins à domicile.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.

Soutenez la presse, abonnez-vous !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


17 − 4 =