Blissim met la data au cœur de sa stratégie

Blissim, anciennement connue sous le nom de Birchbox, mise sur la data et les algorithmes pour que chaque cliente reçoive la box la plus adaptée possible à ses besoins.

Blissim, start-up reprise par ses fondateurs Quentin Reygrobellet et Martin Balas début 2020 avec le soutien du fonds Otium se réinvente et repart de l’avant. La jeune pousse créée en 2011 sous le nom de JolieBox avait fusionné en 2012 avec le groupe américain Birchbox, précurseur dans le secteur des box beauté lancé en septembre 2010 à New York. Redevenue indépendante, l’entreprise française poursuit des ambitions internationales avec ce nom de marque qui se veut compréhensible hors des frontières hexagonales.

La data au service des marques

Le concept de Blissim repose sur une formule d’abonnement avec l’envoi de cinq produits en mini-formats . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je peux lire cet article, et tous les articles Premium des Clés du Digital, à partir de 25 euros par mois.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.