Metapack devient la filiale d’un groupe américain

Fournisseur européen de solutions de gestion des services livraison e-commerce, Metapack s’américanise. Il a été racheté cet été par Stamps.com pour 175 millions de livres sterling et devient sa filiale sur le Vieux Continent. Créé en 1999 avec le soutien d’Index Ventures, le groupe Metapack développe une solution SaaS pour aider les e-commerçants à se connecter à un catalogue de 450 transporteurs et à 5.000 services. Il participe à l’envoi de plus de 550 millions de colis chaque année à travers le monde par les e-commerçants dont Argos, Asos, Marks & Spencer, John Lewis, House of Fraser, Dixons, soit près de 80% des plus grands détaillants en ligne au Royaume-Uni selon ses chiffres. Il s’est implanté avec un bureau en France il y a un peu plus de quatre ans et a déployé sa solution chez Vente-Privee notamment. En 2014, il avait déjà fait un grand pas outre-Atlantique en achetant ABOL Software Inc., fournisseur de logiciels de livraison multi-transporteurs basé à Atlanta.

Fournisseur européen de solutions de gestion des services livraison @clesdudigital
Amine Khechfe

L’américain Stamps.com qui vient de l’acquérir, se présente pour sa part comme « le principal fournisseur de solutions logicielles d’affranchissement en ligne et d’expédition ». Il s’adresse à plus de 725.000 clients, comprenant à la fois les consommateurs, les PME, les transporteurs e-commerce, les entreprises et les expéditeurs de grands volumes. Le groupe a élargi ses activités avec les rachats notamment de Endicia et de ShipStation et progressivement séduit une clientèle de PME avec Endicia, dont PoshMark, StitchFix ou encore Goodwill. Sa solution s’adresse notamment aux entrepôts, centres de traitement, commerces de détail en ligne et vendeurs sur eBay et Amazon.

« Nous affichons une croissance de 20% à 25% par an mais avions l’objectif de grandir à l’international et vers les grandes entreprises qui ne sont pas encore dans notre portefeuille de clients. Metapack qui réalise 80 à 90 % de son chiffre d’affaires en Europe, va nous aider à atteindre nos ambitions. De plus, Metapack souhaitait renforcer sa présence aux US. Les deux sociétés sont complémentaires »,

estime Amine Khechfe, chef Strategy Officer de Stamps et co-fondateur d’Endicia. Metapack va garder son autonomie et son équipe de direction.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.