Boosté par la crise sanitaire, le commerce de proximité doit aussi se digitaliser

La crise sanitaire aura eu comme effet positif de dynamiser le commerce de proximité mais pour continuer à gagner des points il doit aussi développer une stratégie hybride.

Selon des données fournies par IRI, les dépenses pour le commerce traditionnel comme les boulangeries, boucheries et les primeurs ont progressé de 13 % sur l’année 2020 contre 4 % en 2019 et ces commerces ont multiplié leur croissance par plus de trois. De nouveaux points de vente proposant des produits en direct du producteur au consommateur comme "Au Bout du Champ" lancé en 2013 ont aussi profité de cette période. Ce dernier a multiplié ses parts de marché par trois au cours de ces deux dernières années et il vient concurrencer d’autres enseignes plus traditionnelles. Pour rester dans la course, la proximité, qu’elle soit urbaine ou rurale, doit aussi se transformer . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je peux lire cet article, et tous les articles Premium des Clés du Digital, à partir de 25 euros par mois.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.