Entre communication traditionnelle et numérique, le cœur des consommateurs balance

Temps de lecture : 3 minutes

Le consommateur est pluriel dans son choix des enseignes @ckesdudigitalLe consommateur est pluriel dans son choix des enseignes alimentaires tout comme dans ses moyens de s’informer sur leurs prix et promotions mais avec de nouveaux comportements et usages plus digitaux selon une étude de Bonial.

Quelques 87% des Français fréquentent plusieurs enseignes pour leurs achats alimentaires et les plus fréquentées pour réaliser la majorité de ces emplettes sont E.Leclerc (23%), Carrefour (21%) et Intermarché (12%) selon une étude réalisée fin juillet par OpinionWay pour Bonial, spécialiste du « drive to store ». «En 2021, le consommateur est plus que jamais pluriel et fréquente en moyenne quatre enseignes pour faire ses courses alimentaires. Si les enseignes généralistes restent les plus fréquentées pour la majorité des courses, le consommateur n’hésite plus à compléter ses achats au sein des enseignes spécialisées (hard discount, bio, proximité etc.). Si le consommateur est multi-fidèle, c’est que l’offre s’enrichit, se spécialise un peu plus chaque année, accroissant ainsi mécaniquement les critères de choix du lieu où faire ses courses», note Laurent Landel, président Bonial France en introduction de cette étude.

Le consommateur est pluriel dans son choix des enseignes @ckesdudigitalPlus de digital dans le choix des supports de communication

Le consommateur doit souvent arbitrer en faisant face à des injonctions contradictoires. Il veut manger plus sainement tout en optimisant son budget, son temps et son empreinte carbone et diversifie sa fréquentation de magasins. Sur les critères du prix et de la promotion, E.Leclerc, Lidl et Carrefour arrivent nettement en tête sur les critères économiques. Les écarts sont cependant plus resserrés lorsqu’il s’agit d’évaluer les enseignes qui proposent la meilleure offre produit, la meilleure expérience d’achat, la meilleure accessibilité ou encore la meilleure image de marque. Picard tire son épingle du jeu sur l’expérience d’achat et Biocoop sur l’image de marque. Les délais de livraison/retrait (très ou assez importants pour 59% des personnes interrogées) ne sont cependant pas les critères les plus importants. Ils sont classés en septième position après le choix des produits, les prix, la facilité d’accès au magasin depuis le domicile, l’expérience d’achat en magasin (simplicité, services à disposition, accompagnement par les vendeurs…) les promotions et l’image de la marque (valeurs, engagements). En matière de choix de support de communication, le consommateur évolue et se digitalise mais reste encore une fois pluriel. 58% des Français souhaitent être informés des prix et promotions des enseignes alimentaires sur le digital, 44% via des prospectus distribués en boîte aux lettres et 27% via des prospectus disponibles en magasin. Dans le détail, les supports digitaux privilégiés sont l’email pour 32% des personnes interrogées, les sites web ou applications mobiles qui regroupent les prospectus, catalogues et offres promotionnelles des enseignes pour 18%, les sites web ou applications mobiles des enseignes (18%), les SMS ou applications de messagerie (WhatsApp, Messenger) pour 10%, les réseaux sociaux ( 6%).
Enfin, les enseignes alimentaires se distinguent relativement peu entre elles par l’expérience d’achat. L’écart type entre l’enseigne la mieux notée sur ce critère (Picard 7,5/10) et la moins bien notée (Franprix 6,6/10) est inférieur à un point.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.

Je soutiens la presse, JE M’ABONNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


huit − trois =