Le Tour de France poursuit sa numérisation pour attirer plus de fans

Temps de lecture : 4 minutes

capter des datas en temps réel @clesdudigitalLes grands événements sportifs comme le Tour de France passent au numérique pour capter des datas en temps réel pendant leur compétition et offrir de nouveaux services à leur communauté de « fans-consommateurs ».

Le Tour de France construit «le plus grand stade connecté du monde». Il cherche aussi à rajeunir sa cible et à améliorer sa stratégie de relation clients grâce à une meilleure connaissance de ses fans. Cette stratégie a commencé en 2015. ASO (Amaury Sport Organisation) créatrice et organisatrice d’événements sportifs internationaux dont ce célèbre événement cycliste, décide alors de s’appuyer sur les compétences du groupe NTT, fournisseur mondial de services technologiques. Ce géant japonais des télécommunications est déjà le partenaire de la Major League Baseball, la plus ancienne des grandes ligues de sport professionnel aux États-Unis et au Canada, et du championnat automobile d’Indycar. Dans un tout autre registre, il a été choisi pour surveiller les animaux dans des réserves africaines et lutter contre leur braconnage. «Lorsque que nous avons fait appel à NTT nous voulions améliorer la compréhension de la course et notre ambition était de géolocaliser en temps réel tous les coureurs. A l’époque nous étions limités par le nombre de motos qui transmettent les images et suivent les différentes équipes. Il y avait des choix éditoriaux à faire. Nous voulions aussi améliorer la qualité des retransmissions», souligne Pascal Queirel, DSI chez ASO.

capter des datas en temps réel @clesdudigital
Pascal Queirel

Partage de données

Ce traçage des coureurs n’est pas seulement destiné à alimenter tout un éventail de médias, sur place, sur mobile, à la télévision et sur les réseaux sociaux. Il doit aussi permettre à l’organisateur de lancer de nouveaux services et d’accélérer la digitalisation du Tour de France. Après avoir mené de nombreux tests, les équipes sportives seront équipées de traceurs de 80 grammes, installés sur les selles des vélos. Les données sont retransmises sur les canaux HF de la télévision, récupérées dans le cloud de NTT et traitées sur site pour l’affichage. Des équipes de NTT sont dédiées à ces opérations.

«Tout le partenariat avec NTT a été construit autour de ce partage de connaissance. C’est la clé qui nous a permis de développer de nouveaux projets technologiques», précise Pascal Queirel. Les analyses approfondies des datas portent sur de nombreux paramètres comme les comportements lors des échappées de cyclistes par rapport au peloton, les vitesses lors des ascensions ou des descentes. Dès 2019, un nouveau modèle d’apprentissage automatique est par ailleurs testé pour l’analyse les mouvements au sein du peloton pour prédire de potentiels moments clés comme la probabilité accrue d’une chute, une division du peloton ou une modification de la dynamique de la course. «Nous utilisons aussi ces données pour conseiller les fans qui constituent leurs propres équipes sur notre jeu Fantasy League», ajoute Antoine Courbon, responsable sponsoring et partenariats. Lancé en 2018, le jeu incite les participants à se mettre dans la peau d’un directeur sportif et à composer leur équipe pour gagner des points.

capter des datas en temps réel @clesdudigitalCréation d’un club

« Au final il s’agit de s’adresser au plus grand nombre en apportant la bonne data au bon moment. NTT nous a aussi aidé à créer un club dont les membres peuvent accéder à des données exclusives ». Plusieurs millions de fans dans le monde suivent aujourd’hui le tour de France tandis que la base client activée avec les solutions d’Emarsys réunit plusieurs centaines de milliers de personnes. «Nos réflexions marketing portent aussi sur l’analyse de leurs attentes», précise Antoine Courbon.

Nouveaux services immersifs

Ce partenariat technologique avec NTT prouve sa pertinence pour cette nouvelle édition du Tour de France et qui n’a pas pu accueillir tout son public en physique à cause des restrictions de voyage en vigueur et des mesures sanitaires. Les fans peuvent suivre les événements en direct depuis « Race Center », le site et l’application mobile officiels de la course, accéder à des statistiques et prévisions par l’IA sur Twitter, Instagram et les retransmissions TV via le « LeTourData « , se connecter à une application immersive en réalité augmentée, présentant des vues tridimensionnelles des étapes (« 3D Tracker »), jouer au jeu « Tour de France Fantasy par Tissot » en intégrant les statistiques et le machine learning (« NTT Predictor ») fournissant des informations sur les coureurs à surveiller. Enfin, ASO a aussi déployé le « NTT Media Wall », un mur d’écrans multimédias dans chaque village d’étape, affichant des statistiques et représentations graphiques provenant de « LeTourData », ainsi que des informations en direct sur la course.

@clesdudigitalJumeau numérique

La visibilité en temps réel pour le personnel opérationnel a été facilitée cette année par la création d’un «jumeau numérique». Pour cela NTT utilise un large éventail de capteurs IoT (Internet des objets), d’informatique périphérique et de réseaux, intégrés aux plateformes intelligentes de NTT et cartographiés par rapport à un modèle de géolocalisation de chaque étape du Tour. «Il s’agit d’un environnement hautement dynamique et évolutif, qui nécessite un accès immédiat aux informations pour assurer la continuité et la fluidité des opérations, dans le but de mieux informer et impliquer les fans», précise Peter Gray, SVP advanced technology group sport chez NTT. « La création d’un jumeau numérique de la course a également pour effet de renforcer la connectivité des équipements et des véhicules, ainsi que d’augmenter le nombre des applications et des plateformes accédant aux services hébergés dans le cloud, qu’il soit public, privé ou hybride», explique l’organisateur.

Soutenu par une trentaine de marques présentes dans la «Caravane du Tour» qui précède le peloton des cyclistes sur le parcours et qui distribuent cadeaux et goodies,  la 108ème édition du Tour de France s’est élancée de Brest le 26 juin dernier pour parcourir  30 départements avant son arrivée sur les Champs-Élysées le 18 juillet.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Tous nos articles sont exclusifs.

Je soutiens la presse, JE M’ABONNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 + dix-huit =