Les DSI réclament un meilleur accompagnement des équipes RH

DSI accompagnés par les RH @clesdudigitalLes DSI sont satisfaits par l’évolution de leur métier dans la transformation numérique, mais aimeraient être mieux accompagnés par les RH de leurs entreprises.

La transformation numérique réussit bien aux directeurs des systèmes d’information, ils sont 87% à se déclarer optimistes sur l’évolution de leur métier dans une enquête réalisée par le CSA pour Fabernovel, conseil en transformation et création de produits et de services numériques, et Topics, conseil en transformation sociale. L’enquête a été réalisée auprès de 300 entreprises françaises.

Pour près de trois quarts (72%) des DSI interrogés, l’optimisme vient de la transformation profonde de leur métier sur les cinq dernières années. « Une transformation radicale », pour un DSI sur dix. Un changement qu’ils n’ont pas initié puisqu’il a été généré par l’évolution des technologies mais aussi des modes de travail, notamment l’externalisation. Dans cette transition pas toujours voulue, les DSI s’estiment bien soutenus par la direction générale, pour 92% d’entre eux.

Parmi les tendances fortes dans cette transformation, l’externalisation des missions fait partie du quotidien de 29% des DSI. Elle est un peu plus répandue dans les entreprises de plus de 500 salariés où 34% y font appel. Il s’agirait d’une « réelle volonté des DSI à externaliser l’informatique de gestion pour être capable de ré-internaliser des prestations historiquement confiées à des partenaires externes au travers des initiatives “d’usines digitales” », analyse Cyril Vart, vice-président chez Fabernovel. Et constate que « très peu d’entreprises du CAC40 ont en réalité leurs propres développeurs ». Dans cette vision, les DSI doivent être accompagnés par des experts externes dans la réalisation de leurs projets afin de parvenir à un transfert des compétences permettant d’acquérir l’autonomie par la suite.

Si les directions générales jouent les partenaires efficaces, le rôle des directions RH est moins apprécié par les DSI. Ils sont seulement 47% à se sentir épaulés par leurs RH dans la recherche des talents. Pour deux tiers (68%) des DSI, le service RH de leur entreprise n’est pas assez compétent pour le recrutement de profils rares. Ils ne sont qu’un peu plus de la moitié (57%) à estimer que la politique de formation dans l’entreprise est à la hauteur des enjeux. Près de deux tiers (64%) aimeraient voir les RH organiser des formations pour faire monter leurs équipes en compétences. Le recrutement de nouveaux profils et l’accompagnement pour faire évoluer la culture managériale font partie des souhaits des DSI, qui aimeraient (à 41%) parvenir à une organisation plus horizontale de l’entreprise afin de gagner en agilité.

Offre spéciale ! Une semaine d’abonnement Premium offerte pour toute inscription à la newsletter. Je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*