La Fevad célèbre les réussites de l’e-commerce

Nuit des Favor’i du e-commerce @clesdudigitalComme chaque année, la Fevad a organisé le 11 décembre dernier sa 12ème Nuit des Favor’i du e-commerce et récompensé des sites et initiatives du secteur devant un parterre de 600 professionnels. Les gagnants sont sélectionnés d’une part par les notes des internautes après une étude en ligne menée par Médiamétrie en octobre dernier, et d’autre part par un jury présidé par Jacques-Antoine Granjon, pdg de Vente-privee.com, entouré d’autres professionnels (Fnac Darty, Carrefour, Made.com, BHV Marais, Cdiscount.com, E. Leclerc, Rakuten, Shopinvest, Maisons du Monde et la direction de la Fevad).  Le fondateur de Vente-privee.com a profité de l’événement pour annoncer la progression de ses ventes à l’international qui représentent désormais la moité de son chiffre d’affaires (estimé à plus de 3,8 milliards d’euros TTC cette année ) et l’importance des technologies et de la data dans  la réussite des sites e-commerce. « Nous faisons travailler 900 personnes dans la tech et il n’y a pas assez de filles », a t-il ajouté.

Après avoir élu Yves Rocher meilleur site de l’année avec une note globale des internautes de 16,76 en 2017, c’est cette fois le site de mode Asos qui rafle la mise avec une note globale des internautes de 15,87. Le site avait déjà remporté l’or en 2017 dans sa catégorie. Il devance cette année Kiabi (argent) et Zalando (bronze). D’origine britannique et adapté au marché français, Asos a enregistré des ventes en augmentation de 26% à 2,36 milliards de livres (2,6 milliards d’euros), avec une croissance de 23% au Royaume-Uni et de 27% à l’international pour ses résultats clos le 31 août 2018. Il a construit son succès auprès des 15-25 ans en proposant chaque semaine 5.000 nouvelles références portées par des ambassadrices de renom. Ses ventes de cette fin d’année ont néanmoins inférieures à ses prévisions provoquant en cette mi-décembre un effondrement de sa valeur en Bourse.

Dans les autres catégories, Amazon est médaille d’or devant Apple et E.Leclerc (produits techniques et électroménager), Booking.com devance Accor Hôtels et Campanile (hébergements et séjours), E.Leclerc Drive se hisse sur le podium devant Auchan (qui a pourtant inventé le concept du drive) et Chronodrive. Dans l’univers du meuble et de la décoration, Leroy Merlin arrive en tête devant Ikea et Maisons du Monde. Cultura est premier devant la Fnac et Rakuten dans la catégorie produits culturels. Et en BtoB c’est Maxiburo qui est élu meilleur site e-commerce de vente aux professionnels 2019 devant Bernard.fr et Tereva-direct. L’entreprise française créée il y a 18 ans traite plus de 100 000 commandes par an, dont 95% sont réalisées sur Internet.

Enfin la Fevad a également remis ses prix du jury à Cdiscount pour son service innovant de livraison express en 30 minutes baptisé « On Demand » avec Chronopost et Stuart. Un service qui « apporte un réel progrès en termes d’expérience client puisqu’il offre un maximum de souplesse et permet d’adapter la livraison à la situation du client avec le minimum de contrainte » et qui s’inscrit dans la tendance « de plus de personnalisation du service » selon la Fevad. Le prix du meilleur espoir e-commerce a pour sa part été remis à trois lauréats : Pandacraft  (activités de loisirs créatifs), Epicery (application de livraison de produits frais des commerces de son quartier) et Les Grappes (place de marché pour l’achat de vin en direct auprès de producteurs).

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


deux + 14 =