Yves Rocher adopte une solution pour optimiser les ressources en magasin

un outil pour mieux gérer les flux clients @clesdudigitalYves Rocher propose à ses boutiques un outil pour mieux gérer les flux clients et organiser le travail des équipes en magasins. L’ex-vépeciste qui s’appuie désormais sur un réseau de 750 boutiques en France et de 2500 dans le monde, doit faire face à une pression concurrentielle de plus en plus rude et ses magasins, la plupart en franchise, doivent répondre à des exigences clients de plus en plus fortes. A ces contraintes s’ajoutent la nécessité de respecter l’identité de l’enseigne en offrant les mêmes services partout. Mais il arrive que, à cause d’une mauvaise anticipation dans la répartition du personnel, une seule conseillère se retrouve seule pour répondre aux demandes d’une dizaine de clientes. C’est pour répondre à cette problématique que Sarah Kucharski, responsable animation réseaux à l’international pour le groupe Rocher, a fait appel à We Transform et à son outil Perfplan. Il devrait progressivement remplacer le logiciel Excel que les responsables de boutique les mieux sensibilisées à l’informatique utilisent pour réaliser leurs plannings. Les autres les effectuant le plus souvent à la main sur papier.

un outil pour mieux gérer les flux clients @clesdudigital
Sarah Kucharski

Les premiers pilotes ont été déployés en Allemagne et en Espagne. La direction du retail a été associée dès le départ au projet. We Transform a d’abord analysé quelles étaient toutes les tâches qui faisaient perdre du temps, comme le comptage de la monnaie en magasin ou encore le retrait d‘espèces à la banque. Les méthodes des responsables de boutiques pour construire leur planning ont été décryptées. La première version de l’outil a été construite avec toutes ces remontées pour aboutir aujourd’hui une version 2 améliorée. Toutes les règles métier comme les temps de pause, les périodes de soldes, les congés, les périodes creuses sont définies préalablement et prises en compte pour recommander le nombre de salariés nécessaires à chaque moment en fonction du trafic de clientèle.

« C’est un projet sur le long terme. Nous devons aujourd’hui accompagner les responsables de boutiques au changement. Ce projet part du Retail et met en application des règles RH. Ce n’est pas un outil de gestion de paye »,

précise Sarah Kucharski.  Une soixantaine de boutique l’utilisent aujourd’hui en Espagne.

Pour recevoir la newsletter des Clés du Digital inscrivez-vous ICI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.