La start-up Qopius entre dans le giron de Trax

solutions de reconnaissance d'image @clesdudigital
Joel Bar-El et Dror Felheim

Trax, fournisseur de solutions de reconnaissance d’image et d’analyses pour la grande distribution, rachète Qopius.  

Qopius, créé en 2016 à Paris par Roy Moussa et Antonin Bertin développe une plateforme intelligente avec reconnaissance d’images pour aider les distributeurs à optimiser leur merchandising en magasin. Elle s’adapte à tous les types de hardware (caméras ou robots) pour capturer les images des rayons et monitorer ses linéaires à grande échelle et permet d’optimiser l’approvisionnement, de réduire les ruptures de stock en rayon, d’assurer la conformité des planogrammes et l’intégrité des prix. La start-up a déjà séduit ses premiers clients comme Carrefour, Casino, Media Markt, Ahold Delhaize, Lidl ou encore Metro. Cofondée par Joel Bar-El et Dror Felheim, Trax propose également des outils pour mieux gérer la disponibilité en magasin et optimiser le merchandising. Ces solutions sont alimentées par l’intelligence artificielle pour analyser la composition des rayons en magasin et en extraire des informations détaillées et exploitables, aussi bien à l’échelle d’une étagère que d’un magasin. L’entreprise dont le siège est à Singapour, est présente dans plus de 80 pays.

Cette acquisition « a pour objectif d’accélérer l’engagement des distributeurs dans le pari de la transformation digitale, mais surtout de normaliser l’adoption de l’intelligence artificielle pour digitaliser leurs rayons et optimiser la profitabilité de leurs linéaires via le contrôle des ruptures en temps réel et la gestion automatisée des stocks », selon l’entreprise. Elle survient à un moment où prodiguer la meilleure expérience client est devenu la priorité de tous les cadres de la grande distribution. Une étude de 2019 réalisée par Trax et Coresight a ainsi révélé que huit cadres sur dix sont persuadés qu’une exécution cohérente en magasin – ce qui implique l’amélioration de problèmes tels que les produits en rupture de stock, la non-conformité du planogramme et les erreurs de prix – reste le plus grand obstacle à la satisfaction du client. Seuls 32% des répondants de cette étude disposaient des données appropriées pour contrôler la durée pendant laquelle un article était en rupture en rayon, tandis que 52% des répondants ont déclaré qu’ils prévoyaient d’adopter la technologie de reconnaissance d’image au cours des deux prochaines années.

Avec ces deux plateformes combinées, Trax entend « mieux accompagner les distributeurs en leur offrant une approche holistique pour améliorer l’efficacité des opérations en magasin grâce à une surveillance permanente des rayons ».

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


cinq − quatre =