Les stratégies de personnalisation amorcent leur déclin selon Gartner

la fin de la personnalisation marketing @clesdudigitalLe cabinet Gartner prédit la fin de la personnalisation marketing, faute de ROI et à cause des obstacles liés à l’utilisation des données.

La personnalisation, une bonne idée qui a fait son temps ? C’est la conclusion (osée) d’une étude réalisée par Gartner et intitulée “Predicts 2020: Marketers, They’re Just Not That Into You”. Près de 80% des responsables marketing vont abandonner tout effort de personnalisation à l’horizon 2025, avance l’étude. Principales causes de ce désamour : un retour sur investissement insuffisant et surtout les obstacles et les craintes liées à l’utilisation des données. Pour plus d’un quart (27%) des responsables marketing interrogés par le cabinet, « les données sont l’obstacle principal » à tous les stades, faisant référence aux faiblesses des procédés existants, de la collecte à l’intégration des données personnelles, sans oublier leur protection.

Confiance en berne et régulateurs sourcilleux

Les contraintes empêchant le succès de la personnalisation ne cessent de se multiplier : la confiance des consommateurs décline, les régulateurs deviennent de plus en plus sourcilleux, sans compter les protections contre le tracking développées par les compagnies tech. Près de 14% des budgets marketing sont dédiées à la personnalisation, et pourtant plus d’un responsable marketing sur quatre cite la technologie comme l’obstacle majeur.

« Les consommateurs regardent de travers les efforts déployés par des responsables marketing pour les approcher. Leurs boites mail encombrées, tout comme les dossiers SMS de leurs téléphones mobiles, les poussent à ignorer même les messages les plus personnalisés et contextualisés », constate Charles Golvin, senior director analyst chez Gartner. Selon lui, « les responsables marketing devraient davantage pratiquer le mode « test and learn » avant d’investir dans les technologies de personnalisation et des tactiques nouvelles ».

Conséquence directe, le budget des directions marketing dédié au marketing d’influence, devrait baisser d’un tiers à l’horizon 2023 reflétant la baisse de confiance du consommateur envers les marques qu’il ne connait pas, selon Gartner. Le déclin de la personnalisation est amorcé selon le cabinet d’études.

Offre spéciale ! Une semaine d’abonnement Premium offerte pour toute inscription à la newsletter. Je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*