ManoMano lève des fonds records

@clesdudigital
Philippe de Chanville, Christian Raisson

Après avoir levé 110 millions d’euros en avril dernier, le spécialiste européen du bricolage et du jardinage en ligne réalise un nouveau tour de table de 125 millions d’euros pour conforter ses positions en Europe.

Fondée en 2013 par Christian Raisson et Philippe de Chanville, ManoMano aura levé 311 millions d’euros depuis sa création. Le fonds singapourien Temasek (l’un des premiers investisseurs d’Alibaba) ainsi que le russe Kismet Holdings arrivent au capital tandis que les actionnaires historiques (General Atlantic, Eurazeo, Piton Capital, Bpifrance, Partech, Aglaé Ventures et Crédit Mutuel Capital Privé) remettent au pot. Ces nouveaux fonds doivent permettre à la place de marché de « conforter sa présence européenne et développer son offre de services, en créant la meilleure offre locale dans chaque pays, et en fédérant des communautés actives et en développant des services innovants », selon l’entreprise. ManoMano revendique plus de 2 500 marchands et plus de 3,5 millions de clients actifs pour son site qui rassemble plus de 4 millions de références dans l’électricité, la plomberie, la quincaillerie, l’outillage, etc. La place de marché qui a atteint une croissance de plus de 50% en 2019 avec 620 millions d’euros de produits vendus, réaliserait 65% de son chiffre d’affaires en France. En mars dernier, elle a lancé ManoManoPro, une plateforme dédiée aux professionnels, s’attaquant ainsi au marché des fournitures du bâtiment (qui pèserait 200 milliards d’euros € en Europe) encore peu digitalisé. Le site prévoit de recruter 200 personnes avec la dernière levée de fond, répartis entre les bureaux de Bordeaux et Barcelone.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 × 1 =