Les prospectus se digitalisent mais le papier résiste

Les enseignes sont de plus en plus nombreuses à digitaliser leurs catalogues mais ces dispositifs sont encore loin de remplacer la distribution des prospectus papier en boites aux lettres.

En janvier dernier, Monoprix annonçait sa décision de stopper la distribution de ses prospectus papier en boîte aux lettres, au profit de dispositifs digitaux. Cette nouvelle méthode de diffusion a été testée par Armis, éditeur d’une plateforme SaaS de digitalisation des catalogues et des opérations commerciales qui conjugue géolocalisation, programmatique et intelligence artificielle. La décision de l’enseigne de centre ville obéit à plusieurs raisons selon Florence Chaffiotte, directrice marketing digital et innovation de Monoprix, invitée à s’exprimer sur ce point lors du HubDay :

« C’est une posture de responsabilité forte . . .

/... la suite de cet article est réservée aux abonné(e)s Premium /

Je ne suis pas abonné Premium mais je veux lire cet article ! A partir de 9 € TTC pour lire tous les articles Premium pendant 7 jours ou plus si affinité.

Je suis déjà abonné Premium, je m'identifie

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.