Le marché du marketing automation se concentre

Le marché des plateformes d’automatisation de campagnes @clesdudigitalLe marché des éditeurs de plateformes d’automatisation de campagnes marketing continue de se concentrer.

Après l’annonce de l’acquisition d’Emarsys par SAP, Selligent Marketing Cloud change de main. Elle rejoint le portefeuille de sociétés du “MarTech” de l’américain CM Group. L’entreprise Selligent dont le siège est en Belgique a déjà plusieurs fois changé d’actionnaires. Son dernier propriétaire était le fonds d’investissement privé californien HGGC qui l’avait acquise en 2015.

Pour CM Group, dont l’actionnaire majoritaire est Insight Partners (qui a déjà investi dans plus de 400 entreprises dont HelloFresh, Qualtrics, Shopify, Twitter ou encore Tumblr, pour n’en citer que quelques-unes), il s’agit de la cinquième acquisition en l’espace de 24 mois sur ce marché de l’email marketing et du marketing multicanal. Selligent rejoint l’entité Campaign Monitor Europe de CM Group qui possède en outre les solutions Sailthru, Emma, Delivra, Vuture, Liveclicker. Le groupe basé à Nashville dans le Tennessee revendique 70 000 clients. Il espère avec cette acquisition dépasser un chiffre d’affaires annuel de 250 millions de dollars (212 millions d’euros). Les fondateurs de Selligent André Lejeune et Thierry Téchy dont les participations étaient devenues minoritaires et qui n’avaient plus de rôle opérationnel, ont quitté définitivement le navire.

Selligent affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires de l’ordre de 80 millions d’euros « S’agissant de Selligent, nous allons rapidement augmenter les fonctionnalités de mobile app messaging, d’analytics et de personnalisation en temps réel grâce à notre expertise dans ces domaines, tandis que les marques de CM Group bénéficieront des fonctionnalités d’intelligence artificielle de Selligent », a déclaré Wellford Dillard, CEO de CM Group.

Fin d’un cycle

« Ces rachats d’Emarsys et de Selligent, dernières offres marketing B2C indépendantes, marquent la fin d’un cycle d’innovation qui a amené les gros acteurs dont Oracle, Sales Force, SAP, IBM, Adobe à reprendre à leur compte ce marché important pour en cueillir les fruits, laissant de fait aux grandes entreprises B2C un choix désormais très restreint de solutions à même d’orchestrer l’ensemble des canaux », commentent Stéphane Dehoche, Thomas Boudalier et Arnaud Chapis, les fondateurs d’Imagino. « Il existe bien sûr toujours de nombreux acteurs spécialisés sur un canal ou un cas d’usage comme Batch pour le push notification ou AB Tasty pour la personnalisation web, mais les “orchestrateurs” à même de gérer des milliards dévénements et des dizaines de millions de profils sont désormais dans les mains des big players et bénéficieront en conséquence de moins d’innovations dans les prochaines années », estiment-ils. Les trois professionnels ont eux-mêmes travaillé une vingtaine d’année dans l’édition de logiciels marketing B2C et fondé  Neolane qu’ils ont revendu à Adobe en 2013.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire les prochains articles des Clés du Digital, je m’inscris à la newsletter

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 × 5 =