Montefiore Investment prend le contrôle des BigBoss

@clesdudigitalDigilinx, l’organisateur des événements BigBoss lève 18 millions d’euros auprès de Montefiore Investment pour lancer d’autres rendez-vous et mener des opérations de croissance externe.

Cofondé par Eric Bismuth et Daniel Elalouf, ce spécialiste du « private equity » avec un milliard d’euros sous gestion, réunit aujourd’hui six associés. Après avoir pris des participations dans des secteurs très variés et dans des sociétés de services (B&B Hôtel, Mister Fly, Voyageurs du Monde, Interflora, la créatrice Isabel Marant ou encore Gandi, spécialiste du nom de domaine Internet), il investit 18 millions d’euros pour s’offrir ce spécialiste des événements B2B à l’ascension fulgurante. Lancé en 2011 par Hervé Bloch, Digilinx organise les rendez-vous des « BigBoss », bien connus dans l’univers de l’e-commerce. Sil ne dévoile pas son chiffre d’affaire, il affirme l’avoir multiplié par 12 entre 2013 et 2018 grâce à un concept innovant de networking entre décideurs, porteurs de projets et prestataires. « L’idée est de mélanger des temps forts business dans un esprit vacances », explique Hervé Bloch. Les 80 événements réalisés ont réuni 2 500 « BigBoss » et près de 300 prestataires. Initialement positionnés dans l’univers du numérique avec deux grandes éditions saisonnières, les événements se sont multipliés avec des diners et des journées, et se sont diversifiés dans les secteurs de la mode-beauté-retail, des ressources humaines, de la finance, des achats, de la communication et du marketing, des systèmes d’information, de la santé, ou encore dans celui des fusions-acquisitions (M&A). De nouveaux rendez-vous sont programmés dans le juridique et l’immobilier.

Après  cette opération, le fondateur reste aux commandes mais perd le contrôle de son entreprise et va recruter un directeur général pour l’assister. «Digilinx aura ainsi les moyens de ses ambitions pour s’assurer une forte croissance organique et externe. L’objectif est de devenir un leader européen de l’événementiel BtoB », précise Hervé Bloch qui cible des acquisitions en Europe et cherche aussi à améliorer ses outils internes, en particulier les algorithmes utilisés pour les mises en relation. L’opération permet par ailleurs à Montefiore Investment d’accéder à un panel de nombreuses PME et à une sorte de laboratoire de tendances dans l’univers du sponsoring professionnel.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Les Clés du Digital est le média de la transformation digitale = 100% indépendant, 0% pub. Aucun article n’est sponsorisé. Tous nos sujets sont choisis par la rédaction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


quatorze − 2 =