Netvigie mesure l’expérience utilisateur sur le Web

Netvigie invente des outils pour mesurer la satisfaction des internautes @clesdudigital
Jérôme Calais

Netvigie invente des outils pour mesurer la satisfaction des internautes sur les sites Web. L’entreprise nordiste, positionnée à l’origine sur la surveillance des services IP, a été reprise en 2014 par Jérôme Calais, ex-directeur IT du site Motoblouz et ex-directeur technique de l’agence Altima. Fort de son expérience de e-commerçant, le dirigeant va développer de nouveaux outils de mesure et des indicateurs de performance au service de l’expérience utilisateur. Comme l’explique Jérôme Calais :

« Nous avons développé des solutions de simulation des parcours des internautes sur les sites Web et utilisons des sortes de robots qui vérifient s’il y a des dysfonctionnements techniques qui pourraient générer des insatisfactions. Il peut s’agir de temps de chargements des pages, de prix affichés qui ne correspondent pas à ceux des fiches produits ».

Des outils de montée en charge peuvent générer du trafic fictif pour mesurer le comportement des sites en période de pics d’activité. Toutes les anomalies sont détectées. « L’assurance qualité devient une préoccupation majeure des e-commerçants », observe Jérôme Calais. En 2016 Pimkie a, par exemple, mis en place des scénarios utilisateurs avec Netvigie retraçant un parcours d’achat afin de surveiller le bon fonctionnement et mesurer les temps de chargement sur ses sites dans différentes pays. Grâce aux indicateurs de « web performances » obtenus, l’enseigne de mode qui a refondu son site et intégré ces KPIs, indique notamment « avoir amélioré le temps ressenti utilisateur de 30% sur la home page ». Norauto qui a déployé plusieurs scénarios sur ses sites et sur différents tunnels d’achats a pour sa part réussi à « anticiper une potentielle dégradation de performances avant la mise en production d’une nouvelle fonctionnalité qui aurait multiplié les temps de chargement par six ».

Netvigie invente des outils pour mesurer la satisfaction des internautes @clesdudigitalDepuis un peu plus d’un an, Netvigie a imaginé un nouveau RUM (real-user monitoring ou monitoring passif ) pour mesurer les temps de chargements effectivement ressentis par les internautes non plus avec des robots mais avec des tags JavaScrip sur les sites. Cette année, l’entreprise a lancé Seenaptic, une solution de « Web Quality Management 360° » pour contrôler la qualité des tags marketing et analytics et la fiabilité des data transmises aux partenaires.

«L’objectif est de vérifier que les plans de marquages de tags sur les sites sont bien respectés. Très souvent ces tags qui constituent l’essentiel de la data exploitée par les directions marketing collectent des données qui peuvent être fausses et entraînent donc de mauvaises prises de décisions ».

La solution a été construite avec Leroy Merlin aujourd’hui client. « Avec le RGPD et au moment ou nos clients doivent avoir des cartographies de leurs données, cette nouvelle solution arrive à point nommé. Elle va nous permettre d’accélérer », estime Jérôme Calais qui compte étoffer son équipe d’une dizaine de personnes.

J’ai aimé cet article, je souhaite lire le prochain article des Clés du Digital

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.